Comment débusquer les ragots en 5 leçons

On ignore l’influence qu’ils ont sur notre carrière, on s’en donne parfois à cœur joie, sans réfléchir. Mais attention, les ragots nous reviennent comme un boomerang. Pas certain(e) de pouvoir faire le gros dos ? Pour les éviter, écoutons les conseils de Mike King, didacte et manager à la fois

Un conseil bien connu et hélas, c’est comme si personne ne l’écoutait ou presque. Evitez de cancaner sur vos collègues, il n’y a rien de plus nocif pour votre carrière. Les ragots tuent la relation de confiance, engendrent conflit et rancune. Ils ne peuvent que vous détruire car si vous vous complaisez à médire sur votre collègue, il y a de fortes chances qu’il réplique, ne serait-ce que pour se défendre. Alors si vous voulez vous faire des amis, simplifiez-vous la vie, évitez de médire, et lorsque vous êtes témoin de cancans, restez en dehors, voire fuyez !

Mais comment fuir les ragots ?

  1. Apprenez à les reconnaître, en écoutant attentivement. Analysez vos propres propos aussi. Comment repérer le cancan ?
    • Si vous êtes occupé à dire de quelqu’un ce que vous ne pourriez lui dire en face, vous venez de flairer le bon gros ragot.
    • De manière générale, si vous parlez de quelqu’un en son absence, c’en est souvent un aussi, sauf si vous cherchez avec d’autres comment l’aider, par exemple.
    • Toutes les autres conversations au sujet d’un collègue qui ne participe pas à la discussion sont des médisances.
  2. Dictez-vous une ligne de conduite irréprochable. Ne parlez jamais d’un collègue dans son dos.
  3. Si vous succombez à la tentation malgré tout, interrompez-vous dès que vous le constatez et excusez-vous ; « Je suis navré(e), je ne souhaite pas parler de Jean sauf s’il est présent, veuillez m’excuser. » Et vous filez en douce.
  4. Si vous assistez à contrecœur à des commérages, faîtes pareil, excusez-vous de ne pas poursuivre la conversation et quittez les lieux au plus vite.
  5. Apprenez à identifier les cancaneurs professionnels, même les amateurs d’ailleurs. Et restez en dehors autant que possible : prenez vos distances.
        

Vous êtes passé maître dans la lutte anti-ragot ? Bravo, vous venez de réaliser quelque chose d’important pour votre carrière et d’acquérir une aptitude essentielle. Bonus à la clé ; vous allez sans doute gagner du temps sur votre journée…

Source ; learn this, un site publié par Mike King       

(sc)       

Plus d'info Comportement indésirable au travail , Collègues

13/09/2010