Comment communiquer de manière non verbale pendant les réunions?

Vergaderen

Pendant les réunions, un contact visuel a une fonction importante. Celui qui a fini de parler regardera l’autre plus longuement en faisant un signe de tête, relèvera les sourcils et inclinera la tête. De cette manière, il passe pour ainsi dire le relais à la personne qui prendra ensuite la parole.

Regarder et faire un signe de tête

La personne qui est d’accord avec vous vous regardera et hochera la tête. Les personnes qui ne veulent pas prendre position et préfèrent garder leurs distances éviteront le contact visuel. Celles-ci regardent souvent vers le bas et seront parfois totalement absorbées par ce qu’elles sont en train de dessiner.

Les personnes qui ne sont pas vraiment intéressées s’asseyent au fond de leur siège. Celles qui sont totalement indifférentes à la discussion ont le regard perdu dans le lointain ou regardent autour d’elles.

Attitude ouverte

Les participants qui trouvent que le sujet de la discussion est intéressant suivent les orateurs par leur communication non verbale. Lorsqu’ils sont d’accord avec l’orateur, ils hochent souvent la tête. Ils adoptent une attitude d’écoute ouverte et, à cet effet, se penchent un peu vers l’avant.

Il arrive aussi très fréquemment que les auditeurs adoptent une attitude semblable à celle de l’orateur avec laquelle ils marquent leur accord. En prêtant une attention particulière à l’attitude des personnes présentes, il est possible de se faire une idée de la mesure dans laquelle les opinions sont partagées.

Attitude fermée

Les personnes qui ne sont pas d’accord avec l’orateur bougent très peu la tête. Elles sont assises dans le fond de leur siège et adoptent une attitude rigide et fermée. Souvent, elles croisent les bras ou se couvrent la bouche de la main. Lorsqu’elles disent non de la tête, elles sont vraisemblablement sur le point d’ajouter quelque chose.

Si une personne souhaite prendre la parole, elle le fait remarquer par sa respiration. Une profonde inspiration est souvent un signe que quelqu’un veut interrompre l’orateur et prendre la parole.

Contacts

Le contact visuel et les petites gestes de la tête et des mains suffisent souvent pour orienter le cours de la conversation, le contact physique correspondant à des cris. Parfois, il peut cependant être utile de toucher quelqu’un pour l’interrompre. Le contact symbolise alors des excuses.

Plus d'info Réunions

18/09/2008