Comment ALD Automotive surmonta une baisse de motivation de ses employés?

”En période de crise, personne n'osait ou n'avait envie de changer d'emploi. La faible quantité d'opportunités de mobilité interne en fut la principale conséquence" (Séverine Vercauteren, manager RH chez ALD Automotive).

La crise d'il y a quatre ans frappa de plein fouet l'entreprise de leasing ALD Automotive. Une baisse de la satisfaction, d'engagement et de motivation des employés s'en suivit. "Tout le monde semblait paralysé par la crise" déclare Séverine Vercauteren, manager RH de l'entreprise. Elle œuvra avec le soutien de la direction, et établit un plan d'attaque pour remotiver ses troupes.

Tous les deux ans, la société demande à ses collaborateurs comment ils se sentent sur leur lieu de travail. En 2010, au beau milieu d'une période de crise, les résultats n'étaient guère positifs. "Nous avons clairement remarqué une baisse par rapport à l'enquête effectuée en 2008. Tant la satisfaction que la motivation et l'engagement de nos collaborateurs furent sévèrement frappés par la crise" se souvient Séverine Vercauteren. Des nouvelles pas forcément agréables mais sans surprise.


Comme bon nombre d'entreprises, ALD Automotive a souffert de l'atmosphère de crise qui régnait en maître à l'époque. "Notre lieu de travail a toujours été très agréable, les collègues s'entendent tous à merveille et prennent toutes sortes d'initiatives spontanément, nous ne pouvions pas perdre cet état d'esprit" déclare Séverine Vercauteren.


C'est épaulée de la direction qu'elle mit sur pied un plan visant à remonter la pente. ALD Automotive se mit à travailler sur sa communication interne, rendit l'environnement de travail jovial, relooka l'espace de restauration et veilla à ce que le personnel soit au courant de la stratégie d'entreprise. Les résultats ne se firent pas attendre.

Peu de mouvement

Une nouvelle enquête en 2012 montra que l'affaire était dans le sac à propos de la satisfaction et du bien-être des employés. L'engagement et la motivation du personnel pouvaient dès lors évoluer positivement. Séverine Vercauteren chercha les raisons d'une si faible mobilité sur le lieu de travail. Elle constata que les travailleurs restaient "collés à leurs chaises" et, en raison de la crise, personne n'osait ni avait l'envie de changer d'emploi. "En 2012 et 2013, seulement 2 pourcent de l'effectif quitta l'entreprise spontanément. C'est très peu. La conséquence première était le peu de chances et de possibilités offertes en interne.


La crise empêcha toute perspective de carrière". Pour stimuler la mobilité interne, ALD Automotive créa des "équipes d'inspiration" composées de personnes provenant de différents départements. L'une d'entre elles était chargée d'organiser des activités sportives, l'autre se penchait sur des solutions écologies liées au développement durable de l'entreprise, sans oublier une équipe responsable du sponsoring,… Selon Séverine Vercauteren, "Cela permet aux collaborateurs d'avoir l'opportunité de faire autre chose que leur propre travail tout en apprenant à mieux se connaître."

Programme de formation pour les managers

Etant donné le rôle important du leadership sur la motivation, ALD Automotive demanda aux membres du personnel comment ils percevaient les comportements de leurs dirigeants. Séverine Vercauteren savait que les réponses devaient être prises avec des pincettes car "la manière dont un leader agit n'est pas toujours perçue de la même manière par l'employé". Sur base des résultats de ce questionnaire interne, un programme de formation fut proposé à chaque manager, de manière à pouvoir corriger les points d'attention mentionnés par les employés.
"Le leadership était souvent trop directif et le support ainsi que le coaching manquaient à l'appel. C'est à ce niveau qu'il y avait le plus de travail à faire. Si nous engageons de nouveaux managers, nous prenons à présent ces critères en considération et y attachons une importance particulière."

Meilleure communication

Tous ces efforts ont porté leurs fruits. Selon une enquête récente publiée par ALD Automotive, la motivation des collaborateurs est sur une pente ascendante. Séverine Vercauteren confirme: "Ils sont de nouveau fiers de leur travail" et cela se ressent chaque matin : "l'enthousiasme est de retour et je vois de plus en plus de personne à nouveau sourire". Selon les managers RH, la communication positive utilisée par ALD depuis l'année dernière joue un grand rôle à ce niveau. "Nous travaillons dur au niveau de notre culture d'entreprise, dont un des piliers fondamental est une meilleure communication tant avec les employés que les partenaires externes."


Cette approche positive se traduit entre autre par "l'interdiction d'interdire". "Nous ne définissons plus de nouvelles règles qui embêtent, contraignent ou font du mal aux employés" déclare Séverine Vercauteren.

Lors des années à venir, ils continueront à innover sur plusieurs fronts. "J'aimerais beaucoup travailler sur une vision élargie de toutes les compétences présentes dans l'entreprise. Cela nous permettrait d'utiliser la bonne personne au bon moment pour tel ou tel projet. Enfin, cela garantirait un emploi varié pour tous."

(EH) 

Plus d'info Accompagnement de carrière , Heureux au travail , Développement personnel

08/07/2014