Combien gagne un stagiaire chez Google & Co ?

La rémunération des stagiaires est matière à discussion. En Belgique, ceux-ci ne sont généralement pas indemnisés. Aux Etats-Unis, par contre, il est monnaie courante de leur octroyer une compensation financière, et ce plus particulièrement auprès d'entreprises telles Google.

6 mars 2015

Partager

Effectuer un stage (de sa propre initiative ou via l’école) n’a pas d’intérêt financier. Du moins pas directement, car l’expérience est une rémunération en soi. Les étudiants choisissent donc de préférence une entreprise qui puisse énormément leur apprendre.


Il y a tout de même quelques grandes organisations, principalement aux USA, qui offrent une bonne rémunération à leurs stagiaires en échange du zèle qu’ils affichent pendant leurs stages d’été. Pas surprenant dès lors que ce soit surtout des entreprises comme Google qui aient la cote auprès des jeunes étudiants.


L'indemnité n’est pas seulement à l’avantage des stagiaires. Avec cette compensation, les entreprises s’attirent également les meilleurs candidats. Elles bénéficient de talents hyper motivés soit tout droit sortis des bancs de l’école, soit encore occupés à achever leurs études mais déjà prêts à faire carrière dans l’entreprise. Enfin, la rémunération accordée aux stagiaires offre aussi des chances à ceux qui n’étudient plus mais qui envisagent un changement de carrière, ou même à des étudiants ayant une famille à nourrir et/ou un prêt à rembourser.


Où un stagiaire plein d’ambition peut-il tirer un maximum de profit ?

10. Chez LinkedIn : 3.667 euros / mois

Gagner plus que 3.500 euros en tant que stagiaire ? Un tel salaire mérite bien que vous sortiez de votre lit pendant vos congés d’été, non ? Et pourtant Jeff Weiner, le CEO de LinkedIn, s’entend dire que son organisation, l’une des entreprises de technologie les plus progressistes, ne paie pas bien ses stagiaires en comparaison avec Facebook et Google.

9. Chez Oracle : 3.808 euros / mois

Oracle offre peut-être une compensation supérieure à celle de LinkedIn, mais il reste encore difficile d'acquérir des talents de chez Twitter ou Facebook.

8. Chez Apple : 4.130 euros / mois

Apple arrive étrangement bas sur la liste. C’est assez compréhensible finalement. Apple est une marque que l’on aime. En soi, son nom suffit à attirer suffisamment de volontaires. Les fans d’Apple proposeraient même leurs services pour trois fois rien, simplement pour le plaisir de pouvoir faire partie de l’empire de la marque à la pomme.

7. Chez Amazon : 4.168 euros / mois

Amazon connaît la valeur monétaire de ses ingénieurs. C’est après tout l’une des plus grandes entreprises d’e-commerce, alors ce qui compte par-dessus tout pour eux, c’est que chaque transaction se fasse de la manière la plus fluide possible et que les services soient proposés sur le site de façon optimale. Rester en tête du marché en intégrant des innovations à leur système en ligne est leur plus gros défi.

6. Chez Zynga : 4.206 euros / mois

Le développeur de jeux informatiques semble apprécier ses stagiaires. Avec pas moins de 4.200 euros par mois en poche et une expérience acquise auprès de ce géant de l'informatique, qui hésiterait ?

5. Chez Microsoft : 4.279 euros / mois

Microsoft est un bon point de départ pour toute personne souhaitant entrer dans l’univers de la technologie. Ils prévoient de bonnes formations pour leur source intarissable de talents. Rien d’étonnant à ce que beaucoup d’entreprises connues dans le secteur de la technologie viennent pêcher dans le vivier de Microsoft lorsqu’ils recherchent des collaborateurs.

4. Chez Yahoo : 4.524 euros / mois

Même si Yahoo nage actuellement en eaux troubles et que l'entreprise a dû procéder à beaucoup de licenciements, il n'empêche que leurs stagiaires sont royalement rémunérés. Stratégique ? S’ils veulent du sang frais dans leur entreprise, ils ont besoin de jeunes talents avec un regard extérieur et innovant.

3. Chez Facebook : 4.669 euros / mois

Tout comme Apple, Facebook a visiblement des candidats en suffisance prêts à se lancer dans l’aventure. Avec un bon 500 euros de plus, Facebook est encore plus généreux à l’égard de ses stagiaires. Naturellement, ils ont aussi de la marge pour se tromper… Avec un chiffre d’affaires comme celui de Facebook et une couverture s’étendant au monde entier, ils ne sont pas à quelques centaines d’euros près.

2. Chez Twitter : 4.901 euros / mois

Etrangement, Twitter se situe encore au-dessus de Facebook au niveau de la rémunération de ses stagiaires. Il semblerait qu'ils investissent un sérieux budget dans leurs développeurs de logiciels. Même pour une telle société, il est capital de rester bien au-dessus de la concurrence. En tant qu’entreprise technologique, celle-ci va changer notre manière de communiquer. Après tout, leur cible et terrain de jeux n'est rien de moins que le monde entier.

1. Chez Google : 5.153 euros / mois

Que Google soit l’entreprise offrant le plus à ses stagiaires n’étonnera personne. Celle-ci investit considérablement dans ses ingénieurs et ses développeurs. Donc également dans des étudiants. On peut dire qu’ils assurent sur le plan des talents, en cherchant à attirer les candidats les plus talentueux et les plus créatifs. Rechigner sur les salaires n’est pas dans leurs pratiques.


Ils essaient en outre d’offrir les avantages les plus attractifs et le lieu de travail le plus agréable possible. Google offre non seulement des salaires out-of-the-box, mais est aussi réputé pour ses bâtiments et ses espaces de travail hors du commun.


Même s'il est très bien que les stagiaires perçoivent une rémunération pour leurs bons et loyaux services, il est tout de même frappant d'observer que les développeurs et ingénieurs expérimentés de nos contrées gagnent bien moins que des étudiants de la Silicon Valley. A méditer…


(EH) (SC) Sources : Businessinsider.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.