Charges fiscales : le salaire net des Belges trop bas ?

Si nous devons encore attendre avant de gagner le championnat d'Europe de football, nous sommes déjà champions en termes d'impôts. Le fossé qui nous sépare des autres pays européens est relativement grand alors que le pouvoir d'achat mensuel du Belge moyen n'est que de 200 euros supérieur à celui d'un Espagnol et 330 euros plus élevé que celui d'un Grec…

Taux d'imposition le plus élevé en Belgique

Avec un taux d'imposition de l'ordre de 55,3%, la Belgique occupe la première place, certes peu enviable, du pays le plus taxé au sein de l'OCDE. Notre écart par rapport au reste du classement est grand : les pays allant de la deuxième à la cinquième position ont des taux situés entre 49% et 49,5%. La Nouvelle-Zélande (17,6%) et le Chili (7%) ont les taux les plus bas.


Le taux d'imposition élevé dans notre pays est malheureusement une donnée relativement connue. L'étude la plus récente menée par l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) au sujet de l'évolution des charges fiscales sur une période de 15 ans permet d'y voir un peu plus clair. L'OCDE compte 34 Etats membres et travaille en étroite collaboration avec 5 autres pays. Elle est composée à la fois de pays développés qu'émergents. Ensemble, ils représentent 80% du commerce et des investissements mondiaux.

Mieux vaut ne pas vivre seul

Les personnes seules connaissent en moyenne le taux d'imposition le plus élevé : 55,3% (en tenant compte de l'impôt sur le revenu et des cotisations sociales payées tant par l'employeur que l'employé). L'Autriche suit avec 49,5% alors que le Chili ne taxe les célibataires qu'à un taux de 7%. La moyenne est de 35,9%.


Pour les couples mariés qui ne bénéficient que d'une seule source de revenu et qui ont deux enfants à leur charge, le taux d'imposition est de 40,4% en Belgique contre 40,5% en France. La situation s'inverse au Chili (7%) et en Nouvelle-Zélande (4,9%). La moyenne atteint ici les 25,5%.


La différence de coûts entre ce que paye l'employeur et ce que reçoit l'employé en net est énorme. Un employé moyen qui vit seul coûte quelque 66.000 euros à son patron. C'est autant que la Suisse alors que les Suisses voient apparaître 78% de ce montant sur leur compte en banque. Le Belge doit lui se contenter de 45%. Le pouvoir d'achat mensuel du Belge moyen n'est que de 200 euros supérieur à celui d'un Espagnol et 330 euros plus élevé que celui d'un Grec…

Amélioration

Il y a tout de même une bonne nouvelle. Entre 2000 et 2015, le taux moyen d'imposition à légèrement diminué pour tous les pays membres de l'OCDE.


(eh) – Source : studie OESO, Taxing Wages 2016 

Plus d'info Indexation des salaires , Combien vaut mon travail? , Gagner plus / moins , Impôts

18/08/2016