Ces professions libérales n’existaient pas il y a 30 ans

Alors que certains métiers disparaissent, d’autres font leur apparition. Le groupe de services RH Acerta a analysé l'activité de 420.000 travailleurs indépendants sur une période de 30 ans. La conclusion de cette étude est que beaucoup de nouvelles professions libérales ont fait leur apparition.

12 octobre 2018

Partager

La classe moyenne gouverne-t-elle le pays ?

Les 'petits indépendants' sont présents depuis longtemps sur le marché de l’emploi. Le commerce est un secteur populaire mais a dû se réinventer au cours des 30 dernières années. La part de 'commerce de détail' est désormais trois fois moindre à celle de 1987. Alors qu'en 1987, seuls 15,9% des travailleurs indépendants exerçaient une activité de commerce de détail, ils n’en resterait plus que 5,5%. Le commerce dans son ensemble représente 17,4% des indépendants soit un 1 travailleur indépendant sur 6.

Bon nombre de travailleurs indépendants sont également actifs dans le secteur du bâtiment et de la restauration. La valeur sûre des professions indépendantes est et reste le secteur de l'horeca. Interdiction de fumer, caisse blanche, flexitravail,... Le secteur a indéniablement évolué au cours des trente dernières années mais sa popularité n’a pas diminué. On y dénombre de 6% d’indépendants depuis trente ans.

Beaucoup plus de consultants

Les secteurs ont évolué et de nouvelles professions ont fait leur apparition. Dans notre pays, il n'y a pas moins de 11 fois plus de consultants qu'en 1987. Ceux-ci peuvent avoir des activités très différentes, et ce dans différents secteurs : TIC, finance, médias, etc.

Là où moins de 1% des travailleurs indépendants étaient des consultants, il est désormais question de plus de 8,5%. "Le fait que le marché du travail ait été sous pression a poussé les gens à l'indépendance. Les employés possédant des connaissances et une expérience spécifiques ont décidé de travailler pour leur propre compte", explique Els Schellens, directrice des opération pour starters et indépendants chez Acerta.

Plus de travailleurs indépendants plus âgés

À une époque où le 'travail réalisable' fait fureur, de nombreuses personnes sont tentées par le statut de travailleur indépendant. Même les employés les plus âgés, qui ont peur d’avoir du mal à trouver du travail, deviennent de plus en plus des consultants. Ils possèdent souvent une grande expérience spécifique et les entreprises sont ravies de faire appel à leurs services. Alors qu'en 1987, seulement 3,4% des nouveaux venus dans la profession indépendante étaient âgés de plus de 50 ans, ce pourcentage est passé à 12,9% en 2017, soit une augmentation de 280% !

Une catégorie qui est devenue deux fois populaire parmi les travailleurs indépendants au cours des trente dernières années et celle des ambulanciers. L'augmentation est principalement due au nombre croissant d'infirmières indépendantes, de physiothérapeutes, d'orthophonistes, de psychothérapeutes,... La croissance du nombre de médecins et de chirurgiens a la même explication : leur popularité est passée de 2,8% à 4,4%, et ce principalement grâce aux femmes qui sont entrées dans la profession.

Nouvelles professions indépendantes

En plus des consultants, de nombreuses professions indépendantes ont fait leur apparition. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des métiers qui ne figuraient pas dans les chiffres d’Acerta il y a 30 ans.

Parmi les consultants :

1. Gestionnaire/planificateur de médias

Le responsable des médias élabore les plans médias et détermine à travers quels médias (télévision, radio, médias sociaux, presse écrite,…) une entreprise communiquera. Il peut arriver que planificateur média négocie les prix des espaces publicitaires des médias en question.

2. Administrateur réseau

Un administrateur réseau gère le réseau informatique des entreprises. Cette personne doit s'assurer que tous les serveurs et postes de travail continuent de fonctionner et tournent à pleine capacité.

3. Consultant en environnement

Nous en savons beaucoup plus sur l'environnement (et en particulier sur la pollution) qu'auparavant. On peut par exemple faire appel à un consultant en environnement pour obtenir des conseils sur la manière d’organiser son entreprise en respectant davantage l’environnement.

4. Expert en mobilité

La situation n’était pas idéale à l’époque mais il y avait moins de voitures, ce qui était une bonne chose. De nos jours, les embouteillages ont un impact majeur sur notre économie et les accidents de vélo sont monnaie courante. Les experts en mobilité mettent leurs connaissances au service des autorités (locales) afin d'optimiser les flux de trafic.

5. Développeur logiciel

En 1987, la numérisation n'était pas aussi omniprésente qu'aujourd'hui. Aujourd’hui, peu de métiers peuvent être exercés sans ordinateur. Les développeurs de logiciels indépendants ont poussé comme des champignons pour créer des logiciels dont d'autres entreprises ont besoin pour leurs affaires.

Autres professions :

6. Coordinateur de sécurité

Il est obligatoire de faire appel à un coordinateur de sécurité lorsque plusieurs entrepreneurs sont impliqués dans un projet de construction. Cette personne vérifie si les plans ont été signés conformément aux règles de sécurité et si le travail est effectué en toute sécurité.

7. Copywriter

De nombreuses organisations savent très bien ce qu’elles font mais ont du mal à l’expliquer aux autres. Un rédacteur publicitaire ou 'copywriter' peut être engagé pour rédiger des textes promotionnels.

8. Ingénieur du son

Lors d’enregistrements, le son a une grande importance et le métier d’ingénieur du son est devenu indispensable. Vu que les performances ont principalement lieu le soir et le week-end, les ingénieurs du son doivent être très flexibles, ce qui est plus facile avec un statut d'indépendant.

9. Caméraman

Les caméramans doivent également être très flexibles et travaillent de plus en plus en tant qu'indépendants. Les grandes entreprises de médias économisent du personnel permanent pour devenir plus flexibles et font dès lors appel à des cameramen indépendants.

10. Toiletteur pour animaux de compagnie

Le temps où seuls les êtres humains allaient chez le coiffeur est révolu. En attendant, les poils de nos amis à quatre pattes sont pris en charge par des professionnels.

Quelles professions feront leur apparition d’ici les 30 prochaines années ? Un traiteur qui fabrique de la nourriture pour les robots ? Un réparateur de vélos volants ? Nous vous tiendrons au courant d’ici quelques années !

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.