Ces manies des patrons qui nous agacent

Personne n’est parfait et c’est le cas également des chefs. Voici 9 manies souvent observées chez ces derniers et qui ont le don d’énerver leurs employés...

26 avril 2013

Partager

1. Ne jamais dire clairement ce que l’on attend

Si vous avez une réunion avec votre chef, vous en savez moins après qu’avant sur ce qu’il attend de vous. Il gonfle les choses, reste vague et jongle avec des mots qui ne veulent rien dire comme out-of-the-box, proactif, opportunités…

2. Crier comme un damné lorsque vous êtes en retard

Vous travaillez dur et reprenez souvent du travail à la maison, mais oh cris et larmes lorsque vous arrivez le matin, ne serait-ce qu’une seconde en retard. C’est comme si vous aviez commis l’irréparable.

3. N’accorder aucune importance à votre avis

Si votre chef vous demande votre avis sur un projet, vous pouvez déjà dire à coup sûr qu’il demande ensuite à minimum deux autres collègues. Pour finalement ne retenir que l’opinion la plus proche de la sienne.

4. Vouloir être ami avec tout le monde

Etre ami avec tous et être bien vu. C’est ce que recherche votre patron. Il s’efforce d’être ‘one of the guys’ et évite de prendre des mesures impopulaires.

5. Se sentir supérieur

Votre supérieur se prononce avec dédain sur votre travail et celui de vos collègues. Les compliments ne figurent dans son dictionnaire. Il n’y a qu’un collaborateur qui mérite la reconnaissance, lui-même.

6. Nier les mauvaises nouvelles

Le collaborateur favori de votre patron ? Celui qui l’adore. Un ‘béni-oui-oui’ qui ne lui dit que ce qu’il veut entendre. Vous amenez des mauvaises nouvelles ? Vous êtes un enquiquineur.

7. Lèche-bottes auprès de la direction

Le chef qui vous défend ? Vous pouvez toujours rêver. Il ne se soucie pas de vous et veut seulement bien scorer auprès du management. Son leitmotiv : ‘Lèche-bottes et coup de pied’

8. Changer continuellement d’avis

Au moment où vous pensiez juste avoir compris où il voulait en venir, votre chef dit soudainement tout autre chose, et vous ne savez de nouveau plus par où commencer. Fatiguant et désastreux pour votre motivation.

9. Tout vouloir contrôler

Votre supérieur est un maniaque du contrôle et se perd en mesquineries. Il fait tant de courbettes qu’il vous envoie dans le décor. Il veut continuellement tout savoir sur ce que vous faites quitte à aller jusqu’à fouiller vos babioles.

Sources : vdab 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.