Ces idées improbables qui ont fait fortune

Les idées farfelues sont à la portée de tous. Bien mises en œuvre, elles peuvent conduire à la fortune. Les six exemples suivants démontrent que l’insolite peut mener à la réussite.

1. Un site de rencontres… pour personnes mariées !

Noel Biderman, un ex-avocat toujours marié et heureux en couple, a lancé un site web pour ceux qui désirent plonger dans l’adultère. Un concept discutable, mais un succès incontestable au regard des chiffres. Le site déclare aujourd’hui 11 millions de membres.

2. Le ramassage de crottes de chien

Nous sommes en 1987 dans l’Ohio. Malgré ses deux emplois, Matthew Osborn ne s’en sort pas. Lorsqu’il apprend que plus de 100 000 chiens vivent dans un rayon de 20 km autour de chez lui, il tente le pari de créer un marché inédit et ouvre Pet Butler, une société de ramassage d’excréments canins. Elle revendique aujourd’hui plus de 3 000 clients et le statut de leader du secteur du ramassage de déchets animaliers aux Etats-Unis.

3. Les lunettes de soleil pour chien

Il fallait y penser… Cette idée sans génie génère pourtant un marché de plusieurs millions de dollars. Grâce au concours de plusieurs médias (CNN, National Geographic…), Doggles est rapidement devenu culte sur Internet. L’entreprise propose aujourd’hui tous types d’accessoires pour animaux, du plus loufoque au plus ridicule : t-shirts, sac-à-dos, chapeaux…

4. Des pixels sur un écran de page web

En 2005, Alex Tew, étudiant anglais, lance « the million dollar homepage ». Le principe : vendre pour 1 $ chacun des pixels d’un écran en contenant 1000x1000. Pari réussi : grâce au buzz généré dans les médias locaux, Alex a converti son million de pixels en un million de dollars !

5. La société qui rédige vos justificatifs d’absence

Certificat médical, de décès, attestations d’audition judiciaire… The Excused Absence Network falsifie une large palette de document pour justifier les absences des travailleurs et étudiants américains. En 2007, l’affaire est à son apogée : près de 15 000 commandes par mois. A 25 dollars le document, cette affaire peu scrupuleuse s’est avérée bien rentable.

6. Le moine qui remplit les cartouches d’imprimantes vides

Mécontent de ne pas trouver de cartouches neuves à prix raisonnable, le père Bernard McCoy a décidé de les remplir lui-même avec de la nouvelle encre… Trouvant son idée d’utilité publique, il entreprit de proposer ses services au plus grand nombre à travers un site web. L’homme d’Eglise a hissé lasermonks.com à un chiffre d’affaire de plus de 4,5 millions de dollars par an avant de récemment en fermer les portes.

13/10/2011

  • 13 octobre 2011