Ce que le monde du travail doit retenir du football

De grosses sommes d'argent sont impliquées, l'économie n'y est pas insensible et les scandales de fraude sont monnaie courante. Beaucoup de personnes sont de plus en plus d'accord pour dire que le monde du football et celui des affaires se ressemblent. Des spécialistes en management prétendent même que le monde des affaires peut tirer des leçons du football.

Jusqu'à présent, les similitudes entre le football et le monde du travail étaient surtout négatives. Pourtant, selon Christoph Loch, ancien footballeur et spécialiste en gestion, la philosophie appliquée au football professionnel peut être utile en entreprise.

Techniques de leadership

Christoph Loch aimerait effectuer une enquête à grande échelle au sujet du leadership dans le monde du football, pour ensuite l'appliquer aux entreprises. Celles-ci pourraient ainsi s'inspirer des techniques développées par les plus grands clubs de football mondiaux.


Il s'agit surtout du rôle central du manager au sein de l'équipe qui pourrait être intéressant pour les entreprises. En effet, un chef d'entreprise doit pouvoir se rattacher à certaines règles de leadership qui sont également d'application dans les clubs de football. La première est la création d'une conscience de groupe. Ce n'est pas évident car le collectif doit prévaloir sur les égos individuels de stars parfois difficiles à gérer, mais un tel état d'esprit est d'une importance cruciale.

Répartition des rôles entre joueurs

Loch insiste également sur l'importance d'un capitaine . "Cela ne doit pas nécessairement être le meilleur joueur mais bien la personne la plus respectée et que les autres ont envie d'écouter. Cela vaut également pour le CEO d'une entreprise."


Il compare également le président d'une organisation avec le propriétaire d'un club de football, tandis que le CEO exerce plutôt la fonction de manager d'équipe. L'importance du CFO, le directeur financier, ne doit pas non plus être sous-estimée dans les deux secteurs. Ces personnes jouent un rôle capital dans la quête du succès, tout comme la sélection du personnel et des joueurs appropriés. 

Règles du jeu pour connaître le succès

"Les ingrédients de la réussite sont généralement les mêmes dans ces 2 mondes", explique Loch. "Le talent et le travail, mais surtout l'utilisation maximale des possibilités des individus." Il prévient tout de même que, tant dans le monde des affaires que celui du football, il faut tenir compte des déclarations parfois menaçantes ainsi que des différents jeux de pouvoir. "Dans toute situation, le pouvoir va à la partie qui souhaite le plus prendre les commandes de la situation."


Quelques autres éléments que le monde des affaires doit garder à l'esprit et où les clubs au sommet peuvent construire leur histoire :

  • évaluer et ajuster constamment les objectifs
  • garder le contrôle des gros égos
  • les groupes avec la plus grande diversité raciale, religieuse ou sexuelle obtiennent les meilleurs résultats.

"Le monde du football est souvent perçu comme un lieu où le sexisme, le machisme et l'homophobie règnent en maître, mais il s'agit en fait d'un excellent moteur pour l'intégration", souligne encore Christoph Loch.


(eh/jy) – Source : Express.be 

Plus d'info Réunions , Collègues , Patrons , Travail d'équipe , Formation , Développement personnel

10/08/2017