Bientôt plus de fossé entre homme et femme ?

femme vs. homme

Plus de neuf managers RH belges sur dix sont d’avis que les organisations doivent prendre des mesures pour combler le fossé qui subsiste entre hommes et femmes sur le lieu de travail.

Cela ressort d’une enquête menée par le cabinet de recrutement Robert Half auprès de 200 Managers RH de Belgique. Elle met en évidence que 72% des managers interrogés estime qu’il y a encore bien un fossé entre hommes et femmes sur le lieu de travail : la femme ne développe pas sa carrière de la même façon qu’un homme.

Mesures ?

Pour la grande majorité des personnes interrogées (94%), les entreprises devraient prendre des mesures pour combler ce fossé. Seuls 19% sont partisans d’un système de quotas dans ce contexte. Près de la moitié (48%) des Managers RH estiment que la flexibilité du temps de travail pourrait être une solution pour un meilleur matching entre vie privée et vie professionnelle. 47% déclarent aussi que les potentiels pourraient être détectés et développés à temps avec des programmes de talent management.

“Les entreprises ont déjà instauré des mesures pour combler le fossé des carrières. La flexibilité dans l’organisation du travail et d’autres initiatives pour faciliter l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle trouvent de plus en plus preneurs dans les entreprises. De telles initiatives peuvent soutenir les femmes et développer leurs chances en vue d’une plus grande représentation dans les fonctions de management et de direction”, nous dit Frédérique Bruggeman, Managing Director chez Robert Half.

Equipe de management

En moyenne, selon l’étude, seulement 25% de l’équipe de management se compose de femmes dans les entreprises belges. Juste 8% des Managers RH déclarent que plus de la moitié de leur équipe de management sont des femmes.

“Personne ne le niera, nous avons besoin d’une meilleure égalité entre hommes et femmes au travail. Et cela vaut certainement aussi pour les fonctions de management et de direction. Il est donc important que la vie professionnelle stimule les femmes à occuper des fonctions supérieures. Dans ce contexte, les femmes doivent jouer sur leurs capacités individuelles et faire connaître leurs réalisations. En se profilant soi-même de manière claire au sein de l’entreprise, elles augmenteront leurs chances de promotion.”

(sc) 

Plus d'info Ecart salarial

04/11/2013