Avez-vous un bon chef ? Faîtes le test !

Avez-vous un bon chef ?

Des chefs, vous en avez eu beaucoup déjà ? Tous des piètres managers ? Mais si vous êtes chanceux, vous finirez par travailler pour des bons aussi. Huit signes qui vous indiquent si vous avez déniché le bon. Et si c’en est un, accrochez-vous !

Un bon chef fait tout ceci :

1. Il vous dit où vous en êtes.
Il est très clair à votre sujet, il vous explique ce que vous faites de bien et vos pistes d’amélioration. En général, ous savez où vous en êtes. Pas besoin de vous demander ce qu’il pense de vous.

2. Il prend votre défense.
Si son patron à lui ou quelqu’un d’un autre département vous adresse des requêtes impossibles, il intervient. Si vous n’avez pas pris de vacances dans l’année, il s’arrange pour que vous puissiez en prendre. Et il veille à ce que vous disposiez des moyens nécessaires pour exercer votre job.

3. Il n’esquive pas les discussions difficiles.
Il sait que son rôle est de résoudre les problèmes, non de les éviter. Donc il en discute sans tarder, prend les décisions qui s’imposent, même impopulaires, et soutient les normes en vigueur et leurs impacts.

4. Il connait bien le fonctionnement de l’entreprise.
Très appréciable, le chef qui sait comment les choses se passent, par exemple si on s’engage dans un nouveau processus de production en étoffant l’équipe ou en remplaçant une personne incompétente.

5. Il valorise ce qui est juste.
Il favorise ceux qui travaillent bien, et non ses copains ou les opportunistes.

6. Il pose des défis raisonnables.
Un bon manager maintient ses collaborateurs à niveau, sans exiger l’impossible ou mettre la pression en demandant un travail de week-end sans qu’il soit urgent.

7. Il installe un climat de confiance.
Il ne prend pas la défensive et n’impose pas ses opinions, il crée un environnement favorable et ses employés n’ont pas peur de s’exprimer. Qu’ils jugent une idée mauvaise ou un timing déraisonnable. Un collaborateur se plaint ou expose ses soucis ? Il le remercie.

8. Il sait quand relâcher la pression et quand il peut vous en demander plus.
Il vous connaît assez pour savoir quand vous pouvez accepter un nouveau défi. Mais il pense aussi à vous faciliter la vie quand c’est nécessaire, par exemple, si vous êtes stressé dans le privé.

Si vous avez un patron qui correspond à ce portrait, dîtes-le lui, il ne l’entendra jamais assez.

(sc) - Source : Alison Green pour US News Money 

Plus d'info Faites le test , Patrons

07/11/2012