Augmentation de la demande de professionnels de la finance

"Nous observons beaucoup de mouvement au sein des Big 4, et particulièrement auprès des professionnels de la finance. Ces derniers transitent vers l’industrie après quelques années d’expérience, et ce parce qu’ils veulent un meilleur équilibre travail/vie privée ou souhaitent se rapprocher des entreprises pour lesquelles ils travaillaient via un des Big 4" (Renske Lubbinge, manager chez Robert Walters).

La demande de professionnels de la finance a considérablement augmenté en 2017. Au cours du premier trimestre, le nombre de postes vacants pour des profils financiers relativement qualifiés a même augmenté de 32% par rapport à la même période en 2016. Telles sont les conclusions du cabinet de recrutement Robert Walters sur base d’une analyse des offres d’emploi publiées en Belgique. Notons un engouement particulièrement important pour les gestionnaires comptables, les analystes, les contrôleurs et les spécialistes de l'investissement.

Gestionnaire comptable : une profession encore et toujours en pénurie

La demande de gestionnaires comptables reste élevée et a même augmenté de 53% par rapport au 1er trimestre de 2016. Les entreprises travaillent dur pour optimiser leurs processus et la professionnalisation de leur service comptable en fait partie.

"Au lieu d’externaliser leur comptabilité vers un bureau spécialisé, nous constatons que les PME ont souvent tendance à engager leur propre gestionnaire comptable. Pour ce faire, elles sont à la recherche de professionnels expérimentés qui, en plus de leur expertise comptable, disposent de compétences communicationnelles", explique Renske Lubbinge, manager chez Robert Walters.

Même dans les grandes entreprises, Renske Lubbinge remarque que les responsabilités du gestionnaire comptable sont élargies. Il est attendu de leur part d’être de véritables 'partenaire d'affaires' et de former un pont entre le back-office de l'entreprise et les managers.

"En plus de superviser la comptabilité, ils doivent motiver et soutenir leurs équipes dans les changements qu’apportent les processus d'optimisation. Des compétences en gestion et en communication sont donc indispensables pour un gestionnaire comptable et ces profils sont difficiles à trouver", précise Renske Lubbinge.

Les analystes et les contrôleurs sont très prisés

L'analyse montre également que les organisations recrutent des auditeurs en abondance. Cela va des profils juniors (+ 22%) aux cadres (supérieurs) (+ 12%) et les mêmes tendances apparaissent au sein des Big 4. Renske Lubbinge poursuit : "Nous observons beaucoup de mouvement chez les Big 4, surtout chez les professionnels de la finance. Ces derniers transitent au sein de l’industrie après quelques années d’expérience parce qu’ils veulent un meilleur équilibre travail/vie privée ou souhaitent se rapprocher des entreprises pour lesquelles ils travaillaient via un des Big 4."

Les auditeurs avec une expérience chez un des Big 4 se tournent souvent vers une fonction de contrôle ou d'analyse et il s’agit de candidats idéaux. Ils sont rodés au niveau de la révision des processus d'affaires, la remise en question de détails et la collecte d'informations. Les professionnels avec plusieurs années d'expérience au sein d'un Big 4 et dotés de compétences communicationnelles sont une réelle valeur ajoutée pour les entreprises où l'optimisation des processus, les acquisitions et les processus de croissance sont en cours.

Renske Lubbinge: "Ces derniers mois, nous avons remarqué une augmentation significative de la demande d'analystes commerciaux et financiers ainsi que des contrôleurs dans les secteurs de l’automobile, de l'énergie et de l'industrie pharmaceutique. Dans ces industries, l’accent est particulièrement mis sur les prix, la rentabilité, la concurrence et l’amélioration de la qualité des données disponibles."

De nouveaux emplois grâce à l'optimisation de la trésorerie

En raison de la croissance économique, le nombre d'investissements et les entreprises commerciales se concentrent davantage sur l’état de leur trésorerie. Renske Lubbinge : "Nous le voyons très clairement dans la demande croissante de professionnels en investissements et en trésorerie (+ 65%). L’optimisation de la trésorerie prend de plus en plus d’importance et les entreprises choisissent de recruter des experts afin de gérer le tout."

Les professionnels de la finance tels les gestionnaires comptables, les contrôleurs, les analystes (de risques) et les experts en trésorerie jouent un rôle important dans la stratégie de croissance de leur entreprise. Avoir le sens des affaires est une qualité très prisée. Comme le démontre l'enquête annuelle sur les salaires effectuée par Robert Walters, ces professionnels peuvent souvent demander une augmentation lorsqu’ils changent d’emploi. Dans cette analyse, Robert Walters se base sur les chiffres de Jobfeed, un outil qui mesure les volumes d’offres d’emploi en Belgique.

(eh/jy) – Source : Robert Walters 

Plus d'info Carrière , Jobs d'avenir , Quel est le job qui me convient?

29/06/2017