Au Venezuela, le salaire mensuel équivaut à 5 cafés

Le Venezuela est en crise économique depuis plusieurs années. Voilà ce qui ressort de l’index 'Café con Leche'. Que signifie cet index ?

16 octobre 2018

Partager

Index Café Con Leche

L’index 'Café con Leche' de Bloomberg peut faire sourire dans un premier temps mais il s’agit d’un excellent indicateur du pouvoir d’achat. En 2016, vous pouviez par exemple acheter un café pour 450 bolivars à Caracas, la capitale du Venezuela. Aujourd’hui, vous devrez débourser la modique somme d’un million de bolivars.

Ce montant vous semble-t-il énorme ? C'est bel et bien le cas. Tout ça pour une tasse de café. Un million de bolivars équivaut à 3,44 euros. Cela peut sembler dérisoire pour un Européen moyen, mais si vous savez que le salaire mensuel moyen au Venezuela est de cinq millions de bolivars, vous verrez les choses différemment. Un salaire mensuel ne permet que d’acheter cinq tasses de café.

Hyperinflation

L'inflation évolue dans ce pays d'Amérique du Sud. En moyenne, l’(hyper) inflation atteindrait 43,378 % par an. Si nous devions examiner les derniers mois, il serait question d'environ 482 000 %. Cela reste une estimation car le gouvernement n'a publié aucune d'information officielle sur l'inflation depuis près de deux ans.

Raisons

D'où cela vient-il ? Un système socialiste défaillant, l’impression d’argent, de nombreuses sanctions à l’encontre du pays ... Un ensemble de circonstances est à la base de la soudaine pauvreté du pays. Nicolas Maduro, l'actuel président, considère les États-Unis comme un grand ennemi. Ceux-ci seraient responsables de la guerre économique contre le Venezuela. La grande industrie est particulièrement concernée et, par conséquent, cette crise ne sera pas résolue du jour au lendemain.

Que fait le gouvernement à ce sujet ?

Une réévaluation du 'bolivar fort' a eu lieu le 20 août 2018 : cinq zéros ont été supprimés et il fut renommé 'bolivar souverain'. De nouveaux billets de 2, 5, 10, 20, 50, 100, 200 et 500 bolivars souverains ainsi que 2 nouvelles pièces ont été mis en circulation. Cette nouvelle monnaie fait partie d'un ensemble de mesures économiques que le gouvernement considère comme une formule magique pour aider l'économie fortement dégradée à se redresser.

Les autres mesures sont :

  1. Multiplication du salaire minimum par 10 depuis le 01 septembre 2018.
  2. Rattachement du 'bolivar souverain' au petro. Le petro est une monnaie virtuelle que le gouvernement a lié aux réserves de pétrole vénézuéliennes.
  3. Forte augmentation des subsides en matière de carburant pour les personnes qui ne possèdent pas de carte d'identité vénézuélienne.
  4. Augmentation de la TVA de 4% à 16%

Comment réagit la population ?

Trouver de la nourriture et des médicaments est une lutte quotidienne. Beaucoup de gens choisissent de quitter leur pays. Quelque 2,3 millions de Vénézuéliens auraient quitté le pays depuis 2014, date du début de la crise. La plupart vont se réfugier dans des pays voisins d'Amérique du Sud mais certains cherchent aussi les racines de leurs parents (immigrants espagnols des années 1960) et se rendent en Espagne. Enfin, un grand nombre d’entre eux essaient également de se rendre aux États-Unis.

Il reste désormais à savoir si cette nouvelle série de mesures remettra le pays sur la bonne voie.

(eh/ll) – Sources : BBC / Express Business

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.