Assister à des réunions reste un loisir coûteux

Tout le monde le sait, nous passons trop de temps en réunion. Et pourtant, nous continuons à nous rendre d'un meeting à l'autre. Peut-être ne considérons-nous pas assez les réunions d'un point de vue économique ?

Moins de réunions mais plus efficaces

L'employé moyen consacre un quart de son temps aux réunions. Plus la position est élevée dans la hiérarchie, plus il y a de réunions. Certains managers passent plus de 90% de leur temps en réunion et doivent ainsi effectuer un grand nombre d'heures supplémentaires.


Le pourcentage total des coûts de personnel consacré aux réunions n'est pas négligeable. Moins de réunions mais plus d'efficacité conduirait à d'importantes économies.

Coûts considérables

Une réunion d'une heure avec cinq participants coûte au moins cinq heures de productivité à l'organisation. Outre le salaire, il faut également prendre en compte le temps de préparation et les frais de déplacement. Ces coûts peuvent être facilement réduits si l'on organise des réunions avec parcimonie.

Déléguer dans la mesure du possible

Les managers pensent souvent qu'ils doivent obligatoirement se rendre à une réunion alors que ce n'est pas nécessaire. Il est donc judicieux de répartir le 'fardeau' entre tous les employés. De ce fait, il est important que le superviseur de la réunion discute du contenu de celle-ci, des attentes des différents collègues et de la contribution de l'employé. Il va sans dire que, dans ce cas, cette personne reste le seul point de contact pour le reste de ses collaborateurs. Déléguer et sélectionner, voilà le message à retenir.


(EH) (TC) - Tim Christiaens est le fondateur de Time Management Company et l’auteur de 'A la recherche de votre temps'. Expert en time management, il aide les employés à maîtriser leur emploi du temps. 

Plus d'info Réunions , Collègues , Patrons

09/08/2017