Arrêtez de vous diminuer : 9 conseils pour plus d'épanouissement

Avec ce qui est connu, nous nous sentons en sécurité. Nous restons attachés à nos habitudes. Nous préférons éviter le risque et nous ne sortons pas facilement de notre zone de confort. Nous nous diminuons nous-mêmes. Nous nous faisons passer pour plus moyens que nous sommes en réalité.

Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans les situations suivantes…

  • Vous faites votre travail en toute loyauté, plus que le nécessaire, vous êtes extrêmement impliqué… et vous vous gardez bien d’expliquer à quelqu’un ce que vous faites. Vous n’aimez pas vous vanter. Mais d’autres ont des promotions et pas vous.
  • La critique vous affecte beaucoup. De plus, vous êtes très exigeant envers vous-même et vous êtes rarement tranquille.
  • Vous ne prenez aucun risque. Ce nouveau job, cette autre tâche en plus, apprendre ce nouveau programme... vous préférez le laisser à quelqu’un d’autre. Cela pourrait mal se passer n’est-ce pas ?
  • Vous avez des idées et vous établissez des plans. Mais vous ne les réalisez pas ou ne les proposez même pas. Que pourraient bien en penser les autres ? Et à nouveau, imaginez que vous vous lanciez et que cela ne réussisse pas ?
  • Vous êtes jaloux. Vous cancanez sur les autres qui ont la cote auprès du patron promotion ou qui progressent dans leur travail.
  • Vous n’osez pas donner de feedback. Et même si vous avez envie de dire quelque chose sur le comportement des autres, vous ravalez vos propos. La relation s’étiole lentement.
  • Lors d’une réunion, vous ne donnez pas votre avis. On pourrait ne pas approuver votre point de vue. Quelle horreur !
  • Vous ne dites jamais ‘non’. Même si vous n’en avez aucune envie ou avez d’autres projets, vous dites que c’est ok, sans même vous donner la chance d’y réfléchir. Ou vous dites peut-être toujours ‘non’ et rien ne bouge jamais.
  • Vous refusez les compliments en les niant ou en les minimalisant. « Oh, cette veste, elle était dans mon armoire depuis longtemps. ». « Ce rapport … et bien c’est normal, cela fait partie de mon travail ».
  • Vous consacrez trop peu de temps à ce que vous voulez vous-même. Vous passez votre temps à répondre aux demandes des autres au lieu de fixer vos propres priorités, une tendance très fréquente chez les femmes.

Si c’est grave ? Celui qui se retrouve dans ces scénarios s’empêche lui-même de s’épanouir alors qu’il est possible de profiter bien plus de ses contacts, de son travail.

9 conseils pour renverser la vapeur

1. Dites aux autres ce que vous faites, notamment les résultats positifs. Demandez aux autres de quoi ils sont fiers et ce qu’ils trouvent amusant à faire. Cela vous donne de l’énergie positive et un sujet de conversation passionnant.

2. Osez. Faites quelque chose de nouveau. Vous pouvez commettre des erreurs car c’est ainsi que vous apprenez le plus. Une erreur est une nouvelle expérience, pleine d’informations sur comment mieux faire la prochaine fois. Ainsi vous grandissez et vous vous renouvelez.

3. Voyez la critique comme quelque chose qui vous aide à apprendre.

4. Voyez la jalousie comme un signal. Cela vous indique l’objet de vos aspirations.

5. Apprenez à donner du feedback. Prenez sur votre temps pour dire une toute petite chose chaque jour dans un sens positif ou pour corriger.

6. En réunion, sortez de votre zone de confort. Osez donner votre avis. Posez cette question. Félicitez-vous vous-même, même si quelqu’un réagit à votre remarque ou à votre question.

7. Dites ‘non’ lorsque cela ne vous convient pas. Ou dites au moins : « je vais y réfléchir ».

8. Dites ‘merci beaucoup’ lorsque l’on vous complimente.

9. Faites vos propres choix. Cela vous semble égoïste mais en fin de compte, l’autre y a aussi tout intérêt. Si vous vous épanouissez, cette personne en profite aussi et aura, grâce à vous, la preuve qu’elle peut faire plus, elle aussi.

13/06/2013

  • 13 juin 2013