Arrêtez de chercher après l’emploi idéal !

emploi de rêve

Cela n’a pas beaucoup de sens de continuer à penser continuellement au job de vos rêves. Car, vous avez peu de chance de trouver directement le job idéal. Pire, la probabilité qu’il existe seulement est très mince. Mais que faire alors ?

Ce qui est le job de rêve pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. Chacun se fait son idée de l’emploi idéal et c’est dommage, mais en fin de compte, il est très difficile à décrocher.

Mais il reste tout de même des jobs fantastiques, presque parfaits qui pourraient, nous l’espérons tous, nous rendre heureux. Alors, comment trouver ces opportunités de rêve ? La clé, c’est de réfléchir sur soi et de comprendre qu’il faille faire des compromis en termes de carrière. Quelle approche adopter ?

1. Clarifiez ce que voulez ou ne voulez certainement pas

Vous avez peut être une série d’exigences que vous ne pouvez pas lâcher tout de suite. Comme travailler dans un rayon de 50 kms de chez vous. Ou un tel salaire avec lequel vous pouvez payer votre loyer. Identifiez vos priorités et résumez-les. Attention : plus longue sera votre liste, plus vous limitez vos opportunités. Tenez-vous sur votre liste à trois, voire quatre facteurs décisifs maximum.

Vous avez peine à la limiter ? Pensez plus loin aux aspects qui pourraient juste être des ‘nice to have’ plutôt que des ‘must have’. Devez-vous absolument obtenir un poste de manager ou ne pourriez-vous pas prendre en considération un autre titre de fonction pour autant que cela vous donne l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences ou d’avoir un chouette chef comme coach ?

2. Définissez votre journée de travail idéale

Une fois que vous avez clairement décidé des aspects non négociables, dressez une liste des facteurs qui peuvent jouer un rôle dans vos choix de carrière. Ceux-ci peuvent être quantitatifs comme le salaire ou les navettes, ou qualitatifs comme la culture d’entreprise et les chances d’évolution au sein de l’organisation.

Réfléchissez à quoi doit ressembler votre journée de travail idéale. Commencez avec les questions suivantes :

  • A quoi ai-je envie de passer du temps ?
  • Quelles relations dois-je entretenir avec mes collègues ?
  • Quel est le type d’environnement le plus stimulant pour moi ?
  • Qu’est-ce que j’attends d’un patron ?

C’est le moment d’être honnête avec vous-même et de mettre sur papier ce que vous pensez.

3. Réfléchissez aux concessions que vous acceptez de faire

Là, cela peut vous causer quelques soucis. L’important est de bien réfléchir. Qu’estimez-vous essentiel : un travail flexible ou un salaire 10% supérieur ? La chance de collaborer avec un génie dans votre domaine ou des navettes plus courtes ?

Faites intervenir différents scénarios et arrêtez-vous à ceux qui vous donnent un sentiment négatif. Distinguez pour chaque sujet ce qui est acceptable pour vous de ce qui ne l’est pas.

4. Au travail, à présent !

Après toutes ces considérations, vos préférences personnelles devraient devenir plus claires, espérons-le. Utilisez cette nouvelle conscience pendant votre recherche de travail, lors des activités de networking, en posant vos questions lors de l’entretien d’embauche, et enfin pendant la négociation sur le salaire. Car même si le job parfait n’existe pas, vous pouvez tout de même être satisfait avec un travail qui pourrait bien rencontrer presque tous vos souhaits.

(sc) - Sources : Blog.brazencareerist.com 

Plus d'info Quel est le job qui me convient? , Pourquoi je ne trouve pas de job ? , Débutants

21/05/2014