Annie Achten travaille pour le même employeur depuis 50 ans

"En termes de mentalité, après 50 ans, personne ne peut égaler Annie" (Jan Pulinx du garage Volvo Jacobs).

En novembre 1967, alors qu'elle avait à peine 18 ans, Annie Achten a commencé à travailler dans le garage Volvo Jacobs de la Winterslagstraat à Genk. Aujourd'hui, elle s'occupe toujours de la facturation et de la comptabilité auprès du même employeur, et ce même s’il a déjà déménagé deux fois. "Je vais arrêter un jour mais je suis toujours très contente de ce que je fais", se réjouit cette célèbre employée.

"Nous étions en 1697. J’avais terminé mes humanités lorsque mon professeur de comptabilité me recommanda au garage Volvo Jacobs", explique-t-elle. "Mon patron de l’époque, Albert Jacobs, n'était pas un fan de papiers et j’ai été chargé de trier sa paperasse administrative. L'atmosphère était détendue et informelle. Sur le temps de midi, j’allais manger de la soupe chez Albert et sa femme. Leur fille Inge était âgée d’à peine quelques mois. Je travaille actuellement avec elle dans le même bureau..."

Se recycler

Le travail a bien sûr complètement changé au fil des années. "A l’époque, nous écrivions des factures à la main sur papier carbone et nous conservions les données sur des petites fiches classées par ordre alphabétique. Aujourd’hui, le garage est beaucoup plus grand et cela provoque plus de stress. Enfin, la technologie n’est plus immobile. Payer via Isabel, voitures de leasing… Je dois toujours me tenir au courant des nouveautés mais cela ne me pose pas de problème."

Elle pense à arrêter de travailler mais pas tout de suite. "Mon mari est décédé et mes petits-enfants sont déjà grands, je n'aurais pas grand-chose à faire si je ne travaillais pas. Laissez-moi encore travailler et je verrai quand il est temps de prendre ma retraite. J’aime encore beaucoup trop mon métier que pour arrêter de travailler."

Buffet

Annie a récemment été mise à l'honneur par son employeur. "Nous avions préparé un grand bouquet de fleurs quand elle est arrivée au bureau", explique le directeur Jan Pulinx. "Elle était très reconnaissante et pensait que les festivités se limitaient à cela. Que du contraire, nous l’avons emmenée dans magasin de bijoux pour lui offrir un cadeau de remerciement. Ensuite, un buffet avec tout le personnel, les 50 clients les plus âgés, sa famille et les amis d’Annie a été organisé. La fête a duré jusqu’aux petites heures, il s’agissait de bien plus que d’un simple hommage."

Pilier

Jan Pulinx se rend compte qu'une employée aussi loyal qu’Annie est unique. "Chaque jour, elle travaille plus que ce qui lui est demandé et ne prend jamais complètement congé. Elle est l'un des piliers de notre entreprise et, après toutes ces années de bons et loyaux services, elle sera très difficile à remplacer. Au bureau, tout le monde l’appelle "la maman". En termes de mentalité, personne ne peut l’égaler. C’est un exemple sur lequel tout le monde devrait se calquer."

(eh/jy) - Photo: (HBvL)

Plus d'info Les plus de 50 ans , Collègues , Patrons , Travail d'équipe , Heureux au travail

11/01/2018