Agression au travail : une tendance à la hausse

De temps en temps les travailleurs perdent leur bon sens, et c’est l’agressivité qui prend le dessus. Mais il n’y a pas que les collègues : des clients, des élèves, des passagers ou des patients peuvent aussi sérieusement perdre patience. L’agressivité au travail, on en rencontrerait de plus en plus.

7 août 2012

Partager

Que les frustrations sur le lieu de travail doivent sérieusement être prises en mains, cela ressort du film qui suit.

Se faire agresser au travail ne consiste pas seulement à recevoir des claques : une intimidation sexuelle, un combat physique ou des harcèlements tombent aussi sous cette notion. De l’Enquête nationale néerlandaise sur les conditions de travail, il ressort que sur le 1,7 million de travailleurs néerlandais, 24 % ont déjà dû faire l’expérience d’une certaine forme d’agression.

L’agression sur le lieu de travail peut se produire tant en interne qu’en externe. L’agression interne réfère au comportement agressif de collègues ou de supérieurs. Par agression externe, on pense aux méfaits provenant de clients, passagers, élèves ou patients.

Conséquences ?

Les travailleurs qui sont souvent confrontés à de l’agression peuvent subir des problèmes de santé comme un burn-out. En outre, il est aussi question de négligence lorsque l’agression se développe.

Les victimes d’agression ont en plus davantage tendance à changer de job et leur satisfaction au travail baisse en général. L’agression au travail est donc nocive pour le travailleur concerné mais aussi pour l’entreprise même.

Groupes à risque ?

Dans certains secteurs, le risque de situations agressives est plus important que dans d’autres. C’est surtout dans la police, la justice, les soins de santé et bien être, l’enseignement continu, dans les supermarchés et les autres secteurs où il y a beaucoup de contact avec les clients que des attitudes d'agressivité se manifestent régulièrement. En outre, les femmes, les jeunes, les faiblement scolarisés, les travailleurs à temps partiel et les travailleurs de nuit, sont en général davantage victimes d’agression.

Sources : Mens-en-samenleving.infonu.nl & Deondernemer.nl 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.