9 raisons valables pour tuer un collègue

« Parfois, les homicides sont justifiés » plaisante Mike Figliuolo. Le directeur de thoughtLEADERS, une agence de conseil en stratégie et communication, a identifié 9 raisons qui pourraient pousser vos collègues au crime. Une finalité à prendre au second degré, mais des conseils à lire avec précaution.

19 janvier 2012

Partager

9 raisons valables pour tuer un collègue

1. Parler haut et fort.

Dans un open space, personne n'a envie de vous entendre raconter au téléphone vos exploits sportifs de la veille ou vos remarques sur le collègue quatre bureaux plus loin.
Le remède : pourquoi ne pas terminer votre conversation dans une salle de réunion ou dans un bureau inutilisé ?

2. Les ragots.

Vous n'êtes plus au secondaire… Arrêtez de parler des autres et concentrez-vous sur l'essentiel !
Le remède : cessez d'alimenter la rumeur, cela finira par vous desservir.

3. L'opportunisme.

Vous laissez tomber vos positions pour abonder dans le sens de vos supérieurs. Vous avez de bonnes idées mais êtes le premier à fuir en cas de soucis.
Le remède : soyez clairs dans vos propos et prenez vos responsabilités.

4. Le fayotage.

Personne n'aime les lèche-bottes, ceux qui cherchent toujours à se faire bien voir auprès des chefs. Et on les repère vite... Les jours où 'fayotage' rimait avec 'promotion' sont comptés.
Le remède : concentrez-vous sur vos propres performances et, au lieu de flatter vos supérieurs, proposez des idées claires et convaincantes à vos collaborateurs.

5. Jouer le “Monsieur Je sais tout”.

Vous savez, le type qui pose une question dont il connaît déjà la réponse juste pour montrer à quel point il est intelligent. Une attitude irritante, en particulier lorsqu'il le fait en présence du chef.
Le remède : contentez-vous de poser les bonnes questions. N'ayez pas peur de ne pas connaître la réponse. L'essentiel n'est-il pas de faire progresser la réflexion ?

6. Les mauvaises habitudes.

Eternuer sans se couvrir, avoir mauvaise haleine, jeter ses ongles rongés par terre, laisser de la nourriture périmée au frigo, se curer le nez… Autant de petites manies qui agacent vos collègues et les font vous considérer comme une menace mortelle à éradiquer.
Le remède : demandez conseil autour de vous, ou prenez des cours de bonnes manières.

7. Le travail paresseux et négligé.

L'avancement de vos collègues dépend souvent de votre degré d'activité. Quand vous êtes en retard ou que vous commettez des erreurs, ils doivent rattraper votre indolence. Vous êtes payé pour travailler. Faites-le. Vos collègues en ont assez de couvrir votre inefficacité.
Le remède : demandez-leur un feedback et déterminez ce sur quoi vous devez vous améliorer. Sollicitez leur aide en cas de doute. Vous progresserez et simplifierez la tâche de vos partenaires.

8. L'inefficacité.

Vous faîtes trainer les réunions en posant des questions qui n'ont pas lieu d'être. Vous envoyez des emails inutiles et y mettez toute la boîte en copie.
Le remède : vous devriez apprendre qu'il est parfois important de se retenir. Restez concentré, vous gagnerez en performance.

9.Récolter les lauriers du travail d'autrui.

Voler tout le crédit de quelqu'un pour un travail est du niveau caniveau. C'est pourtant le cas pour 17% des travailleurs belges. Cela peut marcher un temps, jusqu'à ce que vous tombiez sur la mauvaise personne et ayez de sérieux problèmes.
Le remède : contentez-vous de bien faire votre travail (voir #7) et les louanges viendront. Vous êtes bons dans ce que vous faites. Prouvez-le : travaillez dur, ça finira par payer.

Vous vous reconnaissez dans ces attitudes ? Veillez à préserver une bonne ambiance de travail. En partageant ces conseils avec vos collègues vous pourrez, annonce Mike Figliuolo, « faire de votre lieu de travail un meilleur endroit pour… travailler ! ».

(jt)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.