9 raisons pour lesquelles votre candidature n’est pas retenue

Vous avez postulé pour un poste intéressant mais ne décochez pas de deuxième rendez-vous ou n’êtes même pas convié à un premier entretien ? Ne pas être sélectionné n’est jamais amusant, surtout si vous ne savez pas pourquoi.

23 juillet 2018

Partager

"Une candidature qui n’aboutit pas peut vous donner l'impression d'être rejeté", affirme la coach de carrière Annelies Quaegebeur. Souvent, les employeurs ou les recruteurs ne vous disent pas pourquoi vous ne passez pas au tour suivant. Voilà pourquoi nous vous énumérons les 9 causes les plus probable de votre non-sélection.

1. Ils avaient déjà quelqu'un d'autre

Certains employeurs et recruteurs ont parfois déjà décidé d’engager quelqu'un d'autre. Vous ne pouvez rien faire à ce niveau. Il est possible que la fonction que espériez décrocher ait trouvé preneur en interne ou que la personne sélectionnée pour le tour suivant ait les mêmes compétences que vous mais des exigences salariales moins élevées. Certaines entreprises suivent aussi un protocole selon lequel elles doivent interviewer un certain nombre de personnes pour un poste juste pour être sûr de leur choix. Il n'est pas nécessaire de voir cela comme une défaite. Ce n'est pas parce que quelqu'un d'autre obtient le poste que vous n'êtes pas un bon candidat.

2. Il n'y a pas eu d’affinité

Tout comme lors d'un rendez-vous galant, il est très important d’avoir des affinités au cours d'un entretien d'embauche. Parfois, quelqu'un a une personnalité sympathique mais vous ne voulez plus le revoir. Une affinité entre vous et l'intervieweur est nécessaire pour juger si vous correspondez à la culture d'entreprise. Vous n'avez pas à vous inquiéter à ce sujet. Il se peut que vos personnalités ne soient pas sur la même longueur d’onde, que vous ayez un sens de l'humour différent ou que vous soyez simplement stressé. Tout comme sur Tinder, votre prochain rendez-vous sera sûrement plus concluant !

3. Vous avez oppressé votre employeur potentiel

Tout comme dans une relation qui débute, il est désagréable de voir quelqu’un qui en fait de trop. Appeler ou envoyer en permanence des e-mails pour savoir si votre candidature a bien été reçue, si vous êtes sur la liste des personnes invitées à un entretien ou si vous êtes autorisé à passer au tour suivant peut passer pour un manque de professionnalisme. S’ils voient en vous un candidat approprié, ils vous contacteront. Il est évident que le suivi est important. Appelez un ou deux fois au maximum et lâchez prise par la suite. Il arrive parfois simplement qu’un job n’est pas fait pour vous et vous devez vous y faire.

4. Vous n’étiez pas convainquant

Etre enthousiaste et passionné est très important. Si l'intervieweur estime que le poste n’est pas fait pour vous, pourquoi devrait-il vous recruter ? Assurez-vous de postuler pour un poste que vous voulez vraiment exercer. Sinon, il s’agira d’une perte de temps pour tout le monde. Les intervieweurs analysent à quel point une personne est enthousiaste et intéressée. Assurez-vous aussi de ne pas apparaître comme surqualifié par rapport à la fonction qui vous intéresse. Vous n'aimeriez pas non plus vous retrouver à un rendez-vous galant ou votre interlocuteur pense qu’il ou elle pourrait trouver bien mieux que vous.

5. Les mensonges sont à proscrire

Si un interviewer apprend que vous avez menti dans votre CV ou votre lettre de motivation, il y a peu de chance qu'il donne suite à votre candidature. Sauf si vous êtes le seul candidat disponible et qu'ils ont absolument besoin de quelqu’un comme vous. Il est possible de vous vendre sans mensonges. Vous pouvez sans aucun problème enjoliver votre fonction précédente mais mentir à son sujet ne sera pas du tout apprécié.

6. Votre passé (professionnel) n’est pas très glorieux

Être mis à la porte arrive à tout le monde. En revanche, si cela se produit cinq fois de suite, vous devrez être capable de fournir de bonnes explications si vous voulez être retenu pour le job en question. Avoir un casier judiciaire n'aide pas non plus. Enfin, il est préférable de ne pas critiquer votre ancien patron ou vos clients lorsqu’on vous interroge à leur sujet. Restez honnête, poli et correct. Cela vous donnera plus de chances de décrocher une deuxième entrevue.

7. Vous avez l'air négligé

Un entretien d'embauche nécessite un certain effort en termes d’apparence et de style vestimentaire. Même dans un environnement informel, il est important d’avoir l’air professionnel lors d'une interview. Veillez à avoir les cheveux bien peignés, des chaussures cirées, les ongles et la peau soignés, des vêtements propres et une haleine ne sent pas le tabac. Peu importe l’endroit où vous allez postuler, assurez-vous de rayonner et de faire preuve de classe.

8. Votre seule motivation est l'argent

Appliquez-vous pour un travail que vous aimez vraiment et ne pensez pas seulement à la voiture de société et au package salarial qui s'y attachent. Si vos seules motivation sont le salaire et les avantages extralégaux, vous ne serez probablement pas retenu. Annelies Quaegebeur donne son avis : "Les questions sur les salaires sont permises si vous avez déjà rencontré le recruteur auparavant ou si vous êtes encore dans le processus de sélection mais évitez de trop vos attarder sur le sujet."

9. Vous avez les compétences requises mais votre personnalité laisse à désirer

L'intervieweur tient également compte de votre personnalité. "La gentillesse et la sincérité ne sont pas des compétences qui s’apprennent rapidement", explique Annelies Quaegebeur. Ne vous concentrez pas uniquement sur vos compétences professionnelles, la personnalité est aussi un facteur important !

Quelle que soit la cause pour laquelle vous n'êtes pas retenu par un employeur, Annelies Quaegebeur insiste sur l’importance de garder votre calme et de continuer à chercher d’autres postes vacants. Vous ne trouverez pas un emploi en un jour, c'est un processus qui prend du temps. Tout comme vous n'épousez pas la première personne que vous rencontrez, un nouvel emploi est aussi une relation qui se construit. Il se peut que vous mettiez un terme à votre relation si vous n’aimez plus la personne, il en est de même pour votre employeur. Enfin, les deux parties peuvent également faire en sorte que la relation ne commence jamais vraiment.

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.