9 débouchés pour les amis des animaux

Vous êtes attiré par les animaux ? Vous vous sentez particulièrement bien en leur compagnie et les trouvez parfois plus faciles à gérer que les humains ? Alors vous avez peut-être de l’avenir auprès d’eux.

Voici un aperçu de métiers à exercer auprès de vos amis à quatre pattes : formation, conditions de travail, profil requis…

1. Responsable de collection au zoo

Métier
Le responsable de ‘collection’ choisit les animaux qui peuvent cohabiter, doivent se reproduire entre eux, quels individus échanger, quelles espèces accueillir ou arrêter. Il fixe le budget à leur consacrer (vétérinaires, alimentation) et s'occupe leur bien-être. Il est aussi responsable du personnel et gère les relations avec les autres parcs.
Travailler au grand air est naturellement plus agréable que rester derrière un ordinateur ou dans un laboratoire. Mais les hivers sont rudes et les horaires décalés, soumis aux rythmes des animaux et des visiteurs.
Formation requise
Aucune formation ad hoc n’est encore organisée, le métier est jeune. Des études de biologie – avec éventuellement une spécialisation en gestion de populations et de la faune sauvage - sont indispensables pour participer au diagnostic, à la prévention et au traitement des maladies. On retrouve des vétérinaires à cette fonction, généralement exercée à côté de leur métier principal.
Profil requis
De la rigueur, un sens de l’observation, de la patience, de la résistance physique, de la diplomatie, de la disponibilité, de l’attention. Et la maitriser des règles de sécurité.
 

2. Vétérinaire

Métier
Ce «médecin des bêtes » soigne les animaux domestiques ou de la ferme, Quand on aime les animaux, c’est le métier rêvé. D’ailleurs beaucoup d’enfants en nourrissent le désir à un moment ou à un autre.
Formation requise
Le diplôme de docteur vétérinaire permet l’exercice de la médecine et de la chirurgie des animaux. En Belgique, la formation est assurée en 6 années par deux universités, Liège et Gand. Les 3 premières années peuvent aussi être suivies à Louvain La Neuve, Bruxelles, Namur et Anvers.
Profil requis
- Avoir le geste précis et de la rigueur lors des interventions chirurgicales.
- Un bon sens de l’observation pour analyser le comportement des animaux et établir le bon diagnostic.
- Un bon contact et de la pédagogie pour conseiller particuliers et éleveurs, parfois stressés par la maladie de leur animal qui hélas, ne parle pas.
- Disponibilité et résistance physique lorsqu'il faut immobiliser des animaux de grande taille.

Pareil mais dans un environnement plus exotique...

3. Assistant vétérinaire

Métier
L'assistant vétérinaire aide le vétérinaire ou l'équipe de vétérinaires dans la clinique. C’est un employé polyvalent dont la fonction est double. Elle revêt un aspect relationnel puisqu’il accueille et conseille les clients en matière d'alimentation ou de vaccins, organise l'agenda, répond au téléphone, etc. Et un aspect plus technique puisqu’il prépare le matériel pour les consultations et opérations, assiste le vétérinaire et surveille les animaux hospitalisés.
Formation requise
La formation est délivrée en journée et dure au moins deux ans à raison de 20 h semaine, ce qui laisse du temps pour autre chose ou les contraintes familiales. L’inscription est liée à des tests d’admission. La formation est assez étoffée et touche à des matières tant scientifiques que relatives au secrétariat. Elle est assortie de plusieurs stages.
La Fédération Wallonie Bruxelles délivre le certificat de secondaire supérieur technique "assistant vétérinaire" ayant reçu l'aval de l'Ordre Régional francophone des Médecins Vétérinaires.
Profil requis
- Goût pour les tâches administratives
- Capacités à gérer des clients difficiles
- Compréhension des cycles de reproduction du chien et du chat
- Connaissances des différentes classes de médicaments et aptitudes à les administrer
- De bonnes notions d’hygiène

4. Comportementaliste

Métier
Sa mission est de comprendre l’animal (le plus souvent un chien) afin de rétablir une relation harmonieuse dans le respect de la nature de chacun. Le chien doit en effet être compris par sa famille d’accueil et à son tour en comprendre ses membres. Il travaille à partir de la relation homme animal comme un médiateur, un psychologue. Il établit un diagnostic et propose une thérapie pour l’animal, son maître, voire toute la famille.
Formation requise
Le comportementaliste a besoin d´une formation et de connaissances dans l´éthologie (humaine et animale), la connaissance des comportements et des codes de l’animal et la psychologie systémique.
Profil requis
C’est un travail surtout de terrain qui demande beaucoup d’écoute, de psychologie, d’attention, voire d’empathie. Le métier d’éthologue suppose rigueur, méthode et patience.

5. Taxidermiste

Métier
La taxidermie est l'art de donner l'apparence du vivant à des animaux morts. Elle consiste à construire une structure ou squelette (en métal ou en bois) sur laquelle on reconstitue les formes de l'animal. Cette reconstitution se faisait initialement en paille.
On la pratique dans le but d'expositions et d'études et pour le compte de collections de musées, afin de préserver un patrimoine en voie de disparition ou, pour des particuliers, de conserver la mémoire d'un animal de compagnie regretté.
Formation requise
Si vous voulez être taxidermiste, il vous faut suivre une formation spécialisée dans l’apprentissage du métier, type formation professionnelle d’environ deux ans, avec éventuellement un contrat d‘apprentis auprès d’une entreprise reconnue par le centre de formation.
Profil requis
- Faire preuve de patience, de méthode, de créativité, de rigueur, d’habileté gestuelle et de dextérité
- Pouvoir appréhender les formes et les volumes dans l’espace
- Posséder un bon sens de l’observation, être attentif aux comportements des animaux
- Familiarisation aux techniques de dépouillage, tannage, moulage, soudure, sculpture, peinture
- Connaissance de la législation relative à la protection des espèces animales
- Connaissance des règles d'hygiène et de sécurité
- Respect d’une hygiène stricte (vaccins, port de gants, masques de protection)

6. Eleveur

Métier
L’éleveur animalier surveille la bonne croissance des animaux, leur santé et leur reproduction, avant de les confier éventuellement à leurs futurs propriétaires. L'éleveur d'animaux domestiques courants est au carrefour de la reproduction, de l'élevage et de la vente.
Formation requise
Formation de type professionnelle de deux ans.
Profil requis
- Parfaites connaissances de la nourriture, des aptitudes physiques des animaux, des caractéristiques de leur reproduction, de la génétique.
- Bon gestionnaire pour la tenue des budgets relatifs aux inscriptions aux concours, aux frais de vétérinaire, aux vaccins, etc.
- Implication professionnelle requise en raison des exigences du métier.
- Aptitudes à poser des diagnostics de parasites et de maladies animales
- Aptitudes commerciales et administratives pour mener l'entreprise à bien.
- Maîtrise des conditions d'installation et des réglementations.

7. Assureur animalier

Métier
Proposer une assurance soins de santé aux propriétaires et amis des quatre pattes, que la mutuelle ne couvre pas. Alors si ce n’est pas donné à tout le monde, le succès des happy few est tout au moins assuré ! A titre d’exemple, Assuropoil rembourse les frais de vétérinaires pour les soins prodigués à chiens et chats.
Formation requise
Bachelier ou Master avec 1 à 2 ans de stage avec connaissances techniques en assurances et en gestion d’entreprise.
Profil requis
- Esprit commercial
- Capacités de négociation
- Sens de l’opportunité
- Capacités de gestion
- Facultés d’adaptation à la diversité des attentes de la clientèle
- Maîtrise et calme pour affronter le stress des maîtres en cas d’accident de leur animal de compagnie
 

8. Zoologiste

Métier
Le zoologiste se charge de l'observation et de l'examen des animaux dans leurs différents milieux naturels. Il en décrit les particularités et le fonctionnement de l’organisme ainsi que le mode de vie. Il travaille tant sur le terrain qu’en laboratoire. Pour les voir évoluer dans leur milieu naturel, il se transforme en photographe ou cinéaste.
Il publie les résultats de ses travaux de recherche et en donne des conférences. Le zoologiste exerce très souvent en plus des fonctions d'enseignant.
Formation
Exemples de formations menant au métier : Master recherche, Sciences de la santé mention biologie, nutrition, neurosciences… et Doctorat en zoologie.
Profil requis
Maîtrise de matériel sophistiqué (microscopes électroniques, logiciels...), et d’outils en biologie et biochimie moléculaire
- Patience et sens aigu de l'observation
- Grande rigueur dans le traitement des données
- Excellent esprit d'analyse et de synthèse
- Aptitudes à la rédaction de rapports et d’articles
- Maîtrise de l'anglais scientifique et technique

9. Dresseur

Métier
Le dresseur éduque les animaux pour les représentations auprès du public et sensibilise même les plus jeunes au maintien de l’espèce. Vu ses observations régulières et ses contacts privilégiés avec les animaux, il peut souvent déceler les premiers signes de faiblesse. Le dresseur participe également à l'entretien de l'animal, à son alimentation, et au nettoyage des enclos.
Il ne passe donc pas tout son temps auprès des animaux ; il ne peut y consacrer guère plus de 5 à 10% de son temps.
Formation
Il n'y a pas de formation précise, le mieux est de se former sur le terrain, au zoo.
Profil requis
- Excellent contact avec les animaux
- Facultés d’adaptation
- Psychologie
- Patience et passion
- Grande capacité d'adaptation

Sources : animal-services.com, phosphore.com, Wikipedia, ping.be, kelformation.com, leforem.be, bloc.com, orkypia.fr, jcomjeune.com 

Plus d'info Quel est le job qui me convient?

21/03/2013