8 conseils pour éviter de déjà vouloir décompter les jours avant votre retraite

Qu'est ce qui fait qu'un travailleur considère son travail comme quelque chose à terminer le plus vite possible afin de ne plus devoir y penser ? A l'inverse, qu'est-ce qui rend les gens heureux au travail ? En trouvant réponse à cette deuxième question, vous n'aurez plus besoin de décompter les jours avant votre retraite.

"En 2016, j'ai eu la chance de passer neuf jours à bord d'une expédition dans l'océan Atlantique en compagnie d'une centaine de passionnés de la nature. Lors de conversations avec d'autres voyageurs, la plupart des personnes âgées de plus de 50 ans souhaitaient 'être retraitées le plus vite possible', à savoir aujourd'hui plutôt que demain", explique l'orienteuse de carrière Catherine Ruys. Celle-ci aide les gens à réaliser leur rêve professionnel. La qualité de vie est un thème d'actualité régulièrement repris par les décideurs politiques, le gouvernement et les employeurs dans le cadre du bien-être au travail, du contenu de la fonction et de la durée de la carrière professionnelle.

En mains propres

"La meilleure des nouvelles est que nous avons entre nos mains certains éléments qui stimulent notre qualité de vie et que nous pouvons en prendre le contrôle", poursuit Catherine Ruys.

La qualité de vie possède différentes composantes. Vous pouvez agir par vous-même en y apportant des améliorations. Le modèle ci-dessous est le résultat d'une analyse de données scientifiques. Catherine Ryts s'explique : "J'ai analysé chaque pierre de l'édifice en me mettant dans la peau d'un employé et j'ai dressé une liste de questions qui pourraient vous mettre sur le droit chemin afin d'améliorer votre qualité de vie. Cela vous permettrait de vous sentir plus heureux dans l'exercice de votre travail et au niveau du rythme de vie que vous menez."

8 conseils pour éviter de déjà vouloir décompter les jours avant votre retraite

Choisissez les trois questions qui vous parlent le plus et prenez le temps d'y répondre.

1. Bien-être 

  • Matériel

    Mon travail me procure-t-il suffisamment de revenus pour me loger et subvenir à mes dépenses quotidiennes ? Mon train de vie est-il adapté à mon salaire ? Puis-je faire face à des dépenses imprévues sans trop devoir m'inquiéter ? Ai-je tendance à trop épargner ? Ma rémunération est-elle conforme au marché ?

  • Physique

    Mon travail me permet-il de récupérer après des périodes plus chargées ? Est-ce que je prends des mesures afin d'atténuer les risques de santé inhérents à mon travail (variation des horaires ou système de shifts) ? Suis-je bien conscient des mesures de sécurité ? Ai-je l'opportunité de me dépenser pendant et/ou en dehors de mes heures de travail ? Mon alimentation est-elle saine et équilibrée ?

  • Emotionnel

    Ai-je suffisamment confiance en ma capacité à gérer mon travail à la perfection ? Puis-je relativiser de façon adéquate les exigences liées à mon travail et les placer dans le bon contexte ? Y a-t-il suffisamment d'envie dans mon travail ou est-il principalement question d'obligations contraignantes ? Est-ce que je fonctionne de manière indépendante et, si oui, puis-je en retirer des leçons ? Suis-je suffisamment challengé ? Est-ce que je connais mes qualités et mes points d'attention ? Les valeurs de mon employeur sont-elles identiques aux miennes ?

2. Participation sociale 

  • Droits

    Y at-il une sécurité juridique suffisante dans mon statut d'employé ? Ai-je accès à suffisamment d'information à ce sujet ? Est-ce que je me sens traité de manière équitable et respectueuse ?

  • Engagement social

    En plus de mon travail, ai-je encore du temps et de l'énergie pour m'occuper de ma famille ? Pour voir mes amis ? Pour pratiquer une passion ou soutenir une bonne cause ?

  • Relations interpersonnelles

    Si vous souhaitez uniquement travailler sur un élément, attardez-vous sur les relations interpersonnelles. Cela vous assurera les effets les plus durables", assure Catherine Ruys.

    Les interactions avec mes clients, mes collègues ou mon manager sont-elles agréables et conviviales ? Reçois-je du feedback sur mes performances ? Ai-je la possibilité et oserais-je m'exprimer en cas de conflit ou de friction ? Y a-t-il suffisamment de communication sur mon lieu de travail ? Suis-je apprécié pour le travail que je fournis ? Puis-je montrer ma gratitude aux collègues et aux supérieurs? Y a-t-il des personnes vers qui je peux me tourner quand j'ai besoin de soutien ou d'aide dans mon travail ?

3. Indépendance 

  • Autodétermination

    Suis-je suffisamment libre au niveau de mes objectifs professionnels et me laisse-t-on faire ce que je veux ? Ma fonction va-t-elle de pair avec mes talents ? Est-ce que j'accepte mes limites ? Puis-je réfléchir à des solutions afin que mon travail se déroule de manière optimale ? Est-ce que je sais ce que signifie le 'temps pour soi' et est-ce que je l'utilise ? Me laisse-t-on la possibilité de dire non et est-ce que j'ose le faire ? Est-ce que profite suffisamment de mes différents succès ?

  • Développement personnel

    Quelle est la dernière fois où j'ai appris ou fait quelque chose de nouveau ? Y a-t-il des moments où je dois relever des défis est sortir de ma zone de confort professionnelle ? Est-ce que je traite les questions de façon proactive ? Est-ce que j'analyse les tendances et les évolutions dans mon domaine d'expertise ?

Et vous ? Quelle quantité d'énergie retirez-vous de votre travail ? Entrez un chiffre de 0 à 10.

Choisissez les trois questions qui vous parlent le plus dans la liste ci-dessus et passez à l'action. Bonne chance!

(mr/eh/jy) – Tous nos remerciements à Katrin van de Water, fondatrice de 'Passion for Work' ainsi qu'à l'orienteuse de carrière Catherine Ruys pour ses précieux conseils. 

Plus d'info Les plus de 50 ans , Pension , Collègues , Patrons , Heureux au travail , Développement personnel

19/04/2017