7 secrets pour gagner beaucoup d'argent

Leonardo DiCaprio dans 'Le Loup de Wall Street'.

Qui n'a jamais été intéressé par le fait de gagner de l'argent ? Correction : beaucoup d'argent. Ces sept conseils issus d'un ouvrage de l'auteur Sam Wilkin vous mettront sur la bonne voie.

Avoir énormément d'argent ne signifie pas posséder quelques pavions dans un quartier résidentiel ni une voiture de sport. Ici, nous parlons de yachts, de jets et d'îles privées, de lustres ornés de diamants et de gratte-ciel qui portent votre nom.


Sam Wilkin, auteur et économiste à l'Université d'oxford, retrace sept grands modèles apparus au cours de l'histoire et ayant mené à de la richesse excessive. Il s'inspire tant de l'époque romaine que des milliardaires du secteur IT.

Secret 1 : la possession est un tout

Pensez au jeu de société Monopoly. Les personnes héritant de nombreux biens ne doivent plus se tuer à la tâche pour gagner beaucoup d'argent. Les biens immobiliers créent des revenus locatifs, les mines regorgent de pierres précieuses et les champs d'oliviers produisent de l'huile d'olive. A un certain moment, John Rockefeller détenait 90% de la capacité de raffinage des Etats-Unis. Inutile de préciser qu'il gagnait énormément d'argent.


Les réseaux de contacts jouent également beaucoup. Il s'agit d'un phénomène intéressant et lucratif utilisé par de plus en plus de personnes. Le fax et le gsm sont les exemples les plus classiques. L'effet de réseau est important, et ce surtout dans le secteur des télécommunications. Voilà pourquoi le mexicain Carlos Slim est devenu richissime et que l'entreprise AT&T a prédominé aux Etats-Unis pendant plus de 200 ans. AT&T a racheté ses concurrents en les menaçant de ne plus pouvoir contacter les clients dotés d'un numéro AT&T. Leur monopole ne fut interrompu qu'en 1982 lors de la scission de l'entreprise.

Ne soyez pas le meilleur mais le seul et unique

Les monopoles sont de véritables mines d'or. La famille Von Thurn und taxis était richissime car elle descendait de l'empereur qui possédait le seul service postal européen en état de marche. L'oligarque russe Vladimir Poutine est devenu milliardaire parce qu'il avait des parts dans Svyazinvest, l'entreprise détenant le monopole des télécommunications en Russie.


Bien qu'il nest guère évident de se voir accorder le monopole de la part du gouvernement, les monopoles temporaires au sein du secteur privé sont plus répandus. A l'époque, Microsoft et Bill Gates détenaient 90% du marché des systèmes d'exploitation. Les entreprises technologiques font souvent beaucoup de profit parce qu'elles possèdent des brevets qui sont synonymes de mini-monopoles. Si un conçurent tente de les imiter, les autorités se doivent d'intervenir.

Secret 3 : la taille a de l'importance

Plus une entreprise est grande, plus ses propriétaires sont riches. L'exemple le plus classique est bien évidemment le supermarché américain Walmart, pionnier en termes de grandes-surfaces. 4 des 12 plus grandes fortunes mondiales sont détenues par des membres de la famille Walton, les propriétaires de Walmart.


Un concurrent sait très bien qu'il doit grandir, mais il est parfois difficile pour lui d'obtenir le capital nécessaire pour y parvenir. Voilà pourquoi il n'y a que deux entreprises qui construisent des avions dans le monde : Airbus et Boeing.

Secret 4 : laissez quelqu'un d'autre payer la facture

Beaucoup de secrets de richese sont cachés dans des régulations ennuyeuses et compliquées. Dans son livre, Sam Wilkin évoque l'exemple légendaire des producteurs de sucre américains dans les années 80 qui ont obtenu une subvention du gouvernement de l'ordre de 1,5 milliard de dollars (ou 200 000 dollars par agriculteur). Ces subsides faisaient partie d'un programme impénétrable régi par le gouvernement. Voilà comment des lois peuvent se transformer en or.


Une institution privée garantie par l'Etat est un secret de richesse similaire. Beaucoup de banques trop grandes pour faire faillite et dont les gestionnaires se versaient de généreux salaires sont concernées. S'il y a un problème, le gouvernement peut intervenir. Fannie Mae et Fredie Mac, deux banques subventionnées par le gouvernement, ont pris des risques énormes. Elles baissèrent leurs réserves d'exploitation à 2,5% des actifs alors que les banques les plus aventureuses se contentaient de 8%. Les investisseurs ont continué d'investir. Les banques avaient encore le soutien du gouvernement. Cela s'appelle 'être généreusement récompensé pour des risques pris par quelqu'un d'autre' (à savoir le gouvernement ou les contribuables).

Secret 5 : soyez bon dans le maniement des chiffres (et aimez l'argent)

Soyez bon dans le maniement des chiffres ou, du moins, ne soyez pas réticent à leur égard. Le premier travail de John Rockefeller était un poste de comptable. Un amour et un désir d'argent peuvent aussi aider. Bill Gates insistait sur le fait de vouloir gagner son premier million de dollars avant l'âge de vingt ans.

Secret 6 : le pire endroit est en fait le meilleur

C'est au bord du gouffre qu'on trouve l'herbe la plus verte. Dans les années 90, la Russie post-communiste, en dépit de la catastrophe économique, était le lieu de prédilection d'une série d'hommes d'affaires. Ces derniers étaient impitoyables, pragmatiques et avaient une aversion particulière pour les règles et l'autorité.


En 2004, la vile de Moscou comptait plus de milliardaires que celle de New-York. Via leurs connections, certains ruses détenaient le contrôle d'une série d'entreprises d'Etat. Un exemple hillarant est celui de l'entreprise petrolière privatisée Loukos qui a forcé ses filiales à vendre ses barils de pétrole à 1,7 dollars alors qu'elle pouvait les vendre à 15 dollars sur le marché. Cela a permis d'engranger 800 millions de dollars en 36 semaines. D'autres économies émergentes, mais parfois douteuses, sont apparues au Mexique, en Inde, en Chine, en Egypte et aux Philippines où de nombreux milliardaires sont apparus.

Secret 7 : soyez sans pitié

Voilà le secret de richesse le moins attrayant. De nombreuses personnes fortunées le sont devenues parce que leurs anciens partenaires d'affaires leur ont ouvert des portes. John Rockefeller persuadait sournoisement ses partenaires d'opter pour un travail manuel alors qu'il avait personnellement épargné suffisamment d'argent pour racheter l'entreprise par lui-même.


En conclusion, une personne qui veut s'enrichir doit (malheureusement) être impitoyable. Les plus grands exemples proviennent de l'antiquité. En effet, Marcus Crassus a fait exécuter les personnes les plus riches de Rome pour construire sa propre fortune.


(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Ecart salarial , Gagner plus / moins

04/04/2017