6 moyens infaillibles de se faire un burn-out avant ses 30 ans

Vous pensez peut-être que ce sont uniquement les travailleurs exténués en fin de carrière qui sont concernés par le burn-out ? L’accélération de l’économie, les meetings sans fin et le flux incessant d’emails qui doivent trouver réponse sur le champ, accroissent les risques, même en début de carrière.

30 janvier 2013

Partager

La bonne nouvelle ? Il y a des signaux très simples à détecter pour éviter le burn-out ou relancer votre carrière pour retrouver plus de satisfaction de votre travail.

Quelles sont les causes de burn-out précoce les plus fréquentes ?

1. Faire exactement ce que nos parents nous racontent

Vos parents ont pris longtemps des décisions pour vous, ou le font peut-être encore toujours. Ils le font avec les meilleures intentions du monde, mais à un moment donné il faut pouvoir prendre ses distances. Leur avis est basé sur leur vision de la vie et du travail qui n’est pas la vôtre. Leur perspective est certes utile, mais à suivre aveuglément leurs conseils ou leur vision des choses, vous vivrez la carrière d’un autre en dehors de vos passions.

2. Se focaliser sur ses diplômes

C’est très limitant de croire que ce que vous avez étudié lorsque vous aviez dix voire vingt ans, est déterminant pour le reste de votre vie. En considérant vos études comme une bonne base (ni plus mais aussi ni moins), vous pouvez explorer de nouvelles directions et passer à côté du burn-out.

3. Arrêter d’étudier, une fois votre diplôme en poche

C’est aussi en réalisant et en respectant vos passions que vous pourrez éviter le burn-out. Continuer à apprendre toute la vie et découvrir des choses, cela donne de l’énergie. Pour ce faire, posez-vous régulièrement la question du pourquoi et soyez ouvert aux différentes possibilités et pas seulement celle qui vous vient en premier à l’esprit.

4. Faire ce que votre patron vous dit

Tout comme vos parents, votre patron et le département RH ont leur propre agenda. Même s’ils ont de bonnes intentions (ce qui n’est pas toujours le cas), leur feedback est encore basé sur leur propre histoire et les suppositions qu’ils font de votre vie à vous. Si vous suivez cela à la lettre, vous laisserez à autrui le pouvoir de diriger votre vie et vous ne réaliserez pas vos propres objectifs.

5. Travailler dur au rêve de quelqu’un d’autre

Boutade : travailler dur pour quelque chose en laquelle vous croyez, cela s’appelle de la passion. Travailler du pour quelque chose en laquelle vous ne croyez pas est source de stress. Ce n’est certainement pas mal de s’impliquer pour son patron ou l’entreprise. Mais en continuant cela trop longtemps, sans vous sentir lié à votre passion, à terme vous vous ferez dévorer. En bref, travailler dur pour votre patron, oui mais tout en gardant un œil sur vos ambitions.

6. Choisir un job pour le statut, la sécurité ou l’argent

Beaucoup font cette erreur. Si vous choisissez votre travail pour l’une de ces raisons, vous risquez le burn-out. Une carrière dont les moteurs principaux sont le statut, la sécurité ou l’argent n’est pas tenable à long terme.

Et alors ?

Vous êtes animé par un de ces motifs,et restez à votre poste ? Votre première réaction sera peut être, ‘ok, j’abandonne mon job’. Pour certains, c’est sans doute la meilleure solution, mais pour les autres c’est il est préférable d’analyser calmement la raison du burn-out pressenti et ensuite de fixer les étapes à suivre. Quitter son poste est une des pistes, mais il y a d’autres solutions, comme par exemple demander à aménager votre travail actuel ou postuler pour une autre fonction dans l’entreprise.

Au cas où la première piste vous semblerait être la bonne, vérifiez dès maintenant si nous avons des offres qui vous intéressent.

(sc) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.