6 conseils pour vaincre le manque de confiance au travail

« Je travaille dur et pourtant je ne me sens pas valorisé. » Un sentiment que beaucoup d’employées connaissent bien. Des pensées négatives vous tourmentent ? En voici six que vous allez probablement reconnaître mais contre lesquelles vous pouvez pourtant facilement lutter.

12 novembre 2013

Partager

« Les autres me trouvent nul(le) »

Beaucoup d’entre nous vivent continuellement dans la peur que les collègues, les supérieurs, les fournisseurs, découvrent qu’ils ne sont pas aussi performants qu’on ne pensait. Et ils finissent par perdre leur job.

Mais pourquoi avoir une si mauvaise estime de soi ? Vous êtes fait pour cet emploi. Vous avez été engagé parce qu’ils croyaient en vous. Vous avez dépassé des dizaines d’autres candidats. S’ils vous ont choisi, c’est donc qu’ils avaient de bonnes raisons. Et si vous travaillez là depuis des années, ce n’est pas que pour vos beaux yeux. Votre expérience professionnelle et vos réalisations sont parlantes. Si vous n’étiez pas à la hauteur, vous auriez déjà perçu des signaux dans ce sens. Si ce n’est pas de votre patron, alors de vos collègues ou de vos fournisseurs.

Vous continuez à douter ? Pensez à un mentor, quelqu’un avec qui vous pouvez être vous-même et qui peut vous conseiller. Parlez-lui de vos doutes, vous pourrez mieux vous en libérer. Ce qui vous évitera aussi de les emmener avec vous au bureau.

« Je n’ai aucun ami au bureau »

Se faire des amis au bureau, ce n’est pas facile. Mais le manque de confiance en soi complique encore davantage les relations au travail. Souvent, ce que vous faites est génial. C’est pour cela que vous venez travailler. Apprenez à soigner vos angoisses et vos soucis. Vos tracas vous coûtent en énergie et vous rendent moins productif. Ne comptez pas sur autrui pour vous valoriser. Prenez vous-même l’initiative de changer votre regard sur vous-même et faites un effort pour mieux vous entendre avec vos collègues.

Quelques conseils :

  • Ne lunchez pas tous les jours seul au bureau
  • Donnez rendez-vous à des collègues après vos heures de travail, même si ce n’est pas vraiment votre truc.
  • Sortez de votre zone de confort et observez ce qui se produit.
  • Prenez le temps d’une petite papote à la machine à café.
  • Entretenez-vous avec votre chef sur des sujets informels. En dehors de toute discussion autour d’un projet et hors entretien d’évaluation.

« Je fais des erreurs »

Naturellement, vous en ferez toujours. C’est ainsi. Même votre chef en commet, des erreurs, ou il lui est arrivé de mal estimer une situation. Echouer de temps en temps, il n’y a rien de mal à cela. En apprenant de vos fautes, vous serez plus fort et plus sûr de vous. C’est la base de vos succès futurs.

Vous ne devez pas avoir peur. Sinon, vous allez exprimer ce manque de confiance, ce qui produira un effet négatif sur vos réalisations et sur votre réputation. Si vous allez de l’avant tout en acceptant vos erreurs, vous deviendrez bien plus précieux à l’organisation. Et puis, un projet se présentera à vous, qui vous donnera l’opportunité d’illustrer votre valeur ajoutée et de soigner votre image.

« Je n’ai aucune ambition »

Chaque année, de nouveaux collaborateurs arrivent sur le marché, complètement motivés. Des collègues deviennent meilleurs et évoluent. Pour être exceptionnellement bon, il faut travailler dur et avoir un peu de stratégie.

Quelques fois par an, il est conseillé de prendre de la distance et de réfléchir à ce que nous faisons. « Qu’est-ce qui me permet dans ma fonction de montrer mes compétences ? En quoi puis-je faire la différence par rapport à mes collègues. » Si vous connaissez la réponse, pensez à mettre de temps en temps en avant vos différences aux yeux de vos collègues et à votre chef.

Comparez-vous uniquement à l’ancienne version de vous-même. Se comparer aux autres est généralement destructif et vous donne un sentiment d’infériorité. Vous trouverez toujours quelque chose de meilleur chez l’autre. Il est donc plus judicieux de se comparer avec son ancien soi. Dans quoi ai-je évolué ? Qu’est-ce que je fais de mieux ? En quoi suis-je devenu plus fort ? Qu’est-ce qui est plus facile aujourd’hui ?

« Je me laisse faire »

Tâchez de savoir ce que l’on attend exactement de vous. Demandez à votre supérieur comment il aimerait que vous réalisiez la mission qu’il vous a confiée. Faites le point sur votre charge de travail.

Votre employeur va trop loin selon vous, dans ses exigences ? Osez vous affirmer et faites-lui savoir ce qui va et ce qui ne va pas. Dire non ou poser vos limites n’enlèvera rien à votre valeur, bien au contraire. Fixer ses limites et se respecter donne à l’autre l’occasion de vous valoriser davantage.

« Je me trouve nul(le) »

Observez un peu si vous avez tendance à vous encourager ou au contraire à vous tirer vers le bas. Comment le savoir ? Vous vous sentez mal si vous êtes critique avec vous-même et bien si vous êtes de nature à vous encourager. Exercez-vous à soutenir vos choix. « J’ai décidé cela et cela me semble bien. »

Complimentez-vous régulièrement. « Je ne me sens pas valorisé », c’est une remarque que l’on entend souvent. Il est pourtant essentiel d’apprendre à se jeter des fleurs à soi-même. Commencez par des petites choses que vous accomplissez, l’énergie que vous consacrez à telle tâche, l’intention avec laquelle vous vous lancez dans un projet… Que vous obteniez ou non le résultat voulu, vous l’aurez tenté, au moins. Valorisez-vous et complimentez-vous à ce propos. Si vous tenez le coup un jour durant, en fin de journée, vous aurez l’impression d’être devenu une autre personne. Une meilleure naturellement.

Vouloir évoluer, c’est magnifique, mais faites-le en étant déjà satisfait de ce que vous êtes à l’instant. Vouloir s’enrichir en ne s’acceptant pas soi-même et en ne valorisant pas là où l’on est arrivé aujourd’hui, cela risque juste de saboter nos efforts.

Quelqu’un qui parvient à estimer sa propre valeur, rayonne tout autour de lui. C’est ainsi que vous aurez de l’impact sur votre environnement et que vous gagnerez de la valeur aux yeux des autres aussi.

Que du bonheur !

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.