6 cadeaux inattendus de votre boss

Un bon chef est aussi capable de donner. Et on ne parle pas que de choses matérielles ! Quels sont ces 6 cadeaux inattendus qu’un bon chef peut vous offrir ?

1. Une pointe de sensibilité

Beaucoup de collaborateurs considèrent leur manager uniquement comme leur patron, rien de plus. Il est donc important qu’un supérieur puisse montrer sa sensibilité. C’est ainsi qu’il peut lever les barrières artificielles qui se dressent entre lui et ses collaborateurs.

Un des moyens les plus faciles est de demander de l’aide. Les patrons qui sollicitent quelque chose, non du haut de leur position, mais de manière sincère, parce qu’ils n’y arrivent pas eux-mêmes, sont extrêmement appréciés sur le lieu de travail. Un bon supérieur laisse voir sa sensibilité et demande de l’aide à ses collaborateurs en toute sincérité. C’est aussi une manière de montrer qu’il reconnaît implicitement les capacités d’un tel et de renforcer la confiance entre eux. C’est aussi qu’il montre l’exemple, autre caractéristique d’un bon chef : demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse mais une force, au contraire.

2. De l'espace

Aux yeux des collaborateurs, ce n’est pas du chef que viennent les meilleures idées. Le plus génial, c’est ce qu’ils ont trouvé eux-mêmes, non ce que le manager a imaginé. Un bon boss ne liste pas exactement tout ce qu’il veut, mais laisse de l’espace à l’initiative. Il décrit ce qui doit être fait, mais comment cela doit se passer précisément, il en laisse ses collaborateurs juges. C’est en stimulant leurs initiatives qu’il contribuera à leur satisfaction. Et celle-ci ne s’obtient pas qu’en leur faisant exécuter des ordres purement et simplement.

3. Une attention inattendue

Tout le monde aime bénéficier d’attention. Mais la plupart des managers n’ont pas le temps d’en accorder beaucoup à chacun. Un bon chef trouve un peu de temps pour donner du feedback de manière inattendue et sur des menus détails. Afin de récompenser précisément une de ces petites choses et non des prestations tellement plus visibles. L’équipe sait ainsi que le chef est à leurs côtés (d’une manière positive) ils ne travailleront pas seulement plus dur mais ils y gagneront également une meilleure image d’eux-mêmes.

4. Pas de sermon

Si vous avez été négligent(e) dans un dossier, c’est sûr que vous allez décevoir et irriter le chef. La plupart des managers en profitent pour en tirer des leçons. Ils vous forcent à en parler et à avouer ce que vous avez fait de travers. Mais un bon collaborateur sait lorsqu’il a commis une faute et en tire sa leçon tout seul lorsque cela arrive. Inutile donc d’en remettre une couche et de sermonner. Un bon manager sait que certaines erreurs arrivent sans qu’on les ait faites exprès et aide plutôt ses collaborateurs à trouver des solutions. L’erreur est humaine.

5. Un compliment gratuit

Un compliment ne doit pas forcément être mérité. Parfois il peut juste servir à renforcer. Lorsqu’un manager voit chez un collaborateur quelque chose que ce dernier n’a pas encore remarqué, un compliment peut venir à point sans qu’il y ait eu mérite pour autant. Pour le collaborateur, cela donne un gain de confiance en soi et une motivation plus durable.

6. Du soutien

Les collaborateurs qui ont besoin de quelque chose, que cela soit un jour de congé, une faveur ou une chance, s’adressent souvent à leur chef avec la peur au ventre. Ils sont vulnérables, parce qu’ils veulent quelque chose et ne savent s’ils vont pouvoir l’obtenir. Un bon chef va les mettre à l’aise et leur enlever toute inquiétude. Même s’il ne peut leur offrir toujours tout ce qu’ils veulent, il cherche de toute façon la meilleure solution possible.

Sources : Inc.com

Plus d'info Patrons

18/12/2012