5 styles de communication : résumé

style de communication

Rarement nous en sommes conscients, mais nous déployons tous un « style » typique de communication… Et ce par exemple dans des situations de conflit, où une personne aura tendance à attaquer tandis qu’une autre se montrera réconciliante.

Les scientifiques Kenneth W. Thomas en Ralph H. Kilmann ont développé un modèle afin de rendre ces styles intelligibles. Ils ont identifié 5 styles différents, qui peuvent être représentés d’une façon graphique sur 2 axes (« assertivité » et «coopération »).

5 styles de communication

5 différentes styles de communication
Il est clair que nous couvrons tous une grande partie du spectre et que nous adaptons notre style en fonction de la situation. De plus, le style « idéal » n’existe pas. Pourtant, il est important d’apprendre à analyser des situations et d’en déduire quelle serait la forme de communication la plus adaptée dans un contexte bien spécifique.

Les différences

Le style compétitif est assertif et non-coopérant, et vise en général l’obtention de pouvoir. Le propre intérêt prime sur l’intérêt des autres. Ce style convient quand une décision rapide s’impose ou quand nous devons préserver nos intérêts.

Quand nous optons pour un style collaborateur, nous utilisons une combinaison d’un comportement assertif et coopératif. Nous cherchons une solution « win-win » (gagnant-gagnant) au conflit. Ce style est utile quand nous disposons de beaucoup de temps ou d’énergie et quand nous devons trouver une solution créative.

Quand nous déployons un comportement visant à chercher un compromis, nous donnons plus d’importance au fait de trouver une solution qu’à notre propre intérêt. La solution correspondra partiellement à nos propres objectifs et à ceux de l’autre partie. Ce style est adapté quand les problèmes sont d’une importance modérée ou quand il s’agit d’une solution temporaire.

Quand nous appliquons le style de communication d’évitement dans des situations de conflit, nous nous comportons à la fois d’une façon non-assertive et non-coopérative. Le problème n’est pas pris en main. Ce style est utile quand les problèmes ne sont pas importants ou quand nous devons gagner du temps.

Finalement, le style de communication accommodant se trouve complètement opposé au style compétitif. Il rend le propre intérêt moins important que celui des autres. Ce style est utile pour afficher de la bonne volonté ou maintenir une entente, et pour se montrer raisonnable.

Faîtes le test

Apprendre à identifier des situations et expérimenter avec des styles de gestion de conflit demande beaucoup d’exercice. Vous pouvez vous y former, avec ou sans l’aide d’un Coach. Vous pourriez commencer en faisant un test afin de découvrir quel est votre style de communication typique dans des situations de conflit...

TEST : Comment réagissez-vous quand vous n’êtes pas du tout d’accord avec quelqu’un ?

(yl) - Source : MyCoach 

Plus d'info Réunions , Collègues , Patrons , Travail d'équipe , Heureux au travail

05/02/2018