5 signaux que vous buvez trop de café

Malgré ses aspects positifs (stimulateur de métabolisme, source d'antioxydants, faible teneur en calories), le café possède certains inconvénients. Voici 5 signaux qui indiquent clairement que vous consommez trop de caféine.

21 mars 2018

Partager

Chacun a sa propre limite de caféine. Une personne sera plus habituée qu'une autre mais, dès que votre organisme commence à protester, vous vous pensez capable d'augmenter votre dose quotidienne.

Il est tout de même conseillé de ne pas boire plus de 6 à 8 tasses de café par jour et de faire un break d'une journée de temps à autre. Cela permet à votre cors de récupérer et de retrouver un équilibre de vie sain. Sans le savoir, votre organisme est très dépendant de sa dose de café quotidienne, un jour de repos est toujours le bienvenu pour éviter de tomber dans un schéma de dépendance.

Une journée de récupération ne fait pas de mal et cela évitera que le café ne perde ses effets vivifiants et intéressants si vous en consommez de trop. Les gens cherchent toujours un petit coup de pouce et doivent finalement consommer de plus en plus de café pour en ressentir les effets. Finalement, les bénéfices du café perdent leur utilité et il ne reste plus que les habitudes de consommation.

Quels sont précisément les 5 signaux que vous buvez trop de café ?

1. Rapidement irrité

Votre niveau de patience sera plus vite consommé qu'il ne se réapprovisionne. Vous vous mettrez plus facilement en colère et sortirez plus souvent de vos gonds. Votre environnement remarquera rapidement que vous n'êtes pas dans votre état normal mais vous préférerez dire que vous passez une mauvaise journée.

Vous ne savez pas vivre sans café ? Il est probable que vous soyez dépendant à la caféine. Celle-ci obstrue votre respiration et empêche l'oxygène de parvenir à votre cerveau. Cela affecte vos capacités de jugement et diminue votre niveau d'attention. Vous serez moins apte à réfléchir et relativiser deviendra de plus en plus difficile. Un état d'irritation instantanée se fera ressentir.

2. Agité

Vous n'êtes pas seulement irrité mais constamment agité. Vous êtes à bout de nerfs et avez du mal à rester calme. Vous faites les cent pas, vos jambes sont en permanence en mouvement et vous vous tenez assis bien droit au lieu de vous mettre à l'aise. Se concentrer sur une tâche devient une épreuve insurmontable et vous avez souvent la tête ailleurs. Le multi-tasking crée une situation de chaos improductif et voit votre niveau de stress atteindre des sommets. Peut-être qu'une tasse de café supplémentaire fera l'affaire ? Pourquoi ne pas opter pour une version décaféinée ?

3. Maux de tête

Le café est une boisson stimulante. Si vous en buvez trop, cela atteint votre cerveau dont les capteurs sont surstimulés. Les maux de tête en sont la conséquence la plus courante. L'inverse s'avère également vrai. Si vous êtes déjà dépendant à la caféine et que l'on vous enlève une partie de votre dose quotidienne, votre corps répondra par un mal de tête.

4. Déshydraté

La caféine entraîne des risques de déshydratation. Si vous avez plus soif que d'habitude ou devez souvent aller aux toilettes, voyez cela comme un signal d'alarme.

5. Insomnie/état de fatigue

Vous buvez du café pour vous requinquer ? Vous pourriez tomber dans un cercle vicieux. Le café perturbe votre rythme de sommeil et le fait de manière négative. Vous avez du mal à vous endormir, vous vous retournez dans votre lit pendant toute la nuit (sans vous reposer !) et, par conséquent, vous êtes fatigué le lendemain. L'absence d'énergie naturelle que vous générez normalement au cours d'une bonne nuit de sommeil fera en sorte que vous chercherez une alternative pour vous maintenir éveillé. Le même schéma se reproduira la nuit suivante et vous ne parviendrez que difficilement à sortir de cette impasse.

Le corps d'une personne dépendante à la caféine est programmé pour se réveiller dès qu'il reçoit une dose de café. Si vous faites disparaître la caféine, il le verra comme un signal de ne plus devoir rester éveillé. Cela peut mener à des moments incontrôlables où vous avez soudain envie de vous endormir. Essayez donc de trouver l'équilibre le plus sain possible.

(eh/jy) – Source : Manners.nl 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.