5 raisons valables pour quitter votre nouvel emploi

Ils en existe beaucoup : des raisons de quitter votre emploi dans les deux ans ou même dans l'année. Les motifs invoqués peuvent êtres multiples.

28 avril 2017

Partager

"Quand mon père m'a appelé sur mon 40ème anniversaire, il m'a encore demandé : 'Quand finiras-tu pas enfin trouver un vrai travail ?' (Arno Hintjes, célèbre rockeur belge lors d'une interview pour le magazine Humo. Le meilleur travail est celui que vous effectuez avec plaisir).

Il y a toujours de raisons valables de quitter (rapidement) votre employeur. L'argent n'est pas souvent l'élément principal. "La plupart d'entre nous veulent être payés plus. Mais on ne change pas d'emploi uniquement pour bénéficier d'une rémunération plus élevée", explique la coach de carrière Annelies Quaegebeur. Selon elle, les raisons ci-dessous sont tout à fait valables.

1. Une opportunité d'emploi qui n'a lieu qu'une seule fois dans une vie

Il se peut que vous ayez signé un nouveau contrat de travail ou que vous travaillez depuis quelques mois lorsque vous apprenez que le job de vos rêves s'avère disponible. "Pesez le pour et le contre d'un changement rapide et analysez les avantages et inconvénients du poste que vous convoitez. Prenez une décision et foncez dans cette direction", conseille Annelies Quaegebeur.

2. Pas de mentor

Une des raisons de changer d'emploi est que vous vous rendez vite compte que vous n'avez pas de mentor et que vous n'en trouverez jamais au sein de l'entreprise. "Même si, à vos yeux, vous occupez le bon poste, si vous ne voyez aucun moyen de grandir et d'apprendre, c'est u motif valable pour vous tourner vers autre chose. Il n'y a aucune raison de languir dans un contexte où vous ne pouvez pas vous développer", poursuit la coach.

3. Absolument aucune connexion avec votre patron

Un patron qui ne vous soutient pas lorsque vous avez besoin ou une personne qui ne vous respecte pas, pointe publiquement vos erreurs du doigt, vous intimide ou se montre agressif à votre égard est à éviter à tout prix. "Parlez-en à votre conseiller RH ou, si vous ne pouvez pas le faire ou qu'aucune mesure n'est prise, c'est qu'il est temps de quitter le navire", recommande Annelies Quaegebeur.

4. Votre travail met votre santé en péril

Si l'idée de quitter votre travail vous stresse déjà, c'est que quelque chose ne va pas. "Travailler quarante heures par semaine peuvent vous apaiser si vous effectuez des tâches qui vous épanouissent. En revanche, si vous commencez par un job où vous êtes rapidement surchargé de travail et que votre qualité de vie se détériore, il est temps d'en discuter avec cotre manager", préconise-t-elle.

Si cela ne fonctionne pas et qu'un entretien avec les RH n'améliore pas la situation, il est peut-être temps d'aller voir ailleurs. "Votre santé et votre bonheur n'ont pas de prix. Les burn out et les bore-out n'apparaissent pas forcément parce que vous avez trop ou trop peu de travail mais plutôt parce que vous effectuez des tâches inappropriées : un job sans aucune signification."

5. Votre entreprise n'a aucune éthique

Vous pouvez en soi un bon travail, mais si vous pensez que votre entreprise utilise des pratiques contraires à l'éthique, la chanson ne sera pas longue. « Nos valeurs sont importantes et ce qui va à l'encontre, il pourrait rendre très difficile parfois de rester longtemps », dit-elle. « Quand vous entrez dans une situation où vous vous sentez mal à l'aise, d'être injustement traités ou en cas d'abus de vous, puis partir et aller chercher un employeur qui vous respecte et vos valeurs."

(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.