5 professions qui seront complètement différentes en 2030

Les élèves qui font leur entrée dans l’enseignement secondaire cette année connaîtront un marché de l’emploi bien différent en 2030. Idem pour celles et ceux qui sont âgés de 40 ans aujourd’hui et devront encore travailler une dizaine d’années après 2030. Ils devront donc continuer à se former.

8 octobre 2018

Partager

Caissier(-ère), maçon, médecin généraliste, éboueur, serveur... De nos jours, ces professions semblent tout à fait normales. Cependant, d’ici 2030, elles feront figure d’archives et nous contemplerons ces métiers avec nostalgie comme nous le faisons actuellement avec les 'garçons d’ascenseur'.

Envie de vous téléporter en 2030 ?

1. Caissier(-ère)

Maintenant : un(e) caissier(-ère) gère la caisse enregistreuse de petites épiceries ou de grandes chaînes de supermarchés. Son travail consiste à scanner les articles et à encaisser l'argent en espèces ou via un terminal de paiement. De plus, il/elle remplit souvent les rayons des magasins.

Een kassierster in 2030

En 2030 : l'augmentation des caisses self-scanning, les achats en ligne et les livraisons à domicile rendront le métier de caissier d’autrefois superflu. Le/la caissier(-ère) sera un assistant personnel du client et lui proposera des suggestions et des conseils pendant et après le processus d'achat.

2. Médecin généraliste

Maintenant : le médecin travaille souvent dans un cabinet privé et des personnes ayant des problèmes de santé viennent le consulter. Le médecin généraliste examine les patients à l'aide de tests et de procédures de laboratoire. Ensuite, il analyse les résultats et les enregistre dans un dossier médical.

Een huisarts in 2030

En 2030 : l'arrivée des systèmes basés sur des données apportera son lot de changements. Le médecin généraliste sera plutôt un expert en données et un coach de santé au sein d'un vaste écosystème de la santé numérique.

3. Eboueur

Maintenant : l’éboueur collecte les déchets qui ont été déposés dans les rues. Le ramassage est effectué à l'aide d'un camion-poubelle. Cette profession a vu la jour en 1401 et disparaîtra d’ici 2030.

Een vuilnisman in 2030

En 2030 : les systèmes de gestion des déchets intelligents et les camions-poubelles roulant et se remplissant automatiquement ont fait disparaître le métier d’éboueur. L’éboueur s’est transformé en opérateur de système qui surveille le processus automatisé à distance et l'ajuste si nécessaire.

4. Maçon

Maintenant : le maçon construit des murs à l'aide de briques, d’une truelle, de ciment et de joints.

Een metselaar in 2030

En 2030 : avec l’avènement de la maçonnerie robotique et des imprimantes 3D, cette activité physiquement lourde deviendra progressivement superflue. Un robot peut poser jusqu’à 1.000 briques par heure alors qu’un humain mettrait une journée pour le faire. Un robot construira ainsi une maison en deux jours.

5. Serveur

Maintenant : les serveurs s’occupent des clients d’un restaurant ou d’un café. Ils servent les boissons et/ou la nourriture, s'occupent de la mise en place et effectuent des activités telles que le nettoyage de la salle. Depuis l'émergence des systèmes intelligents en libre-service, une grande partie de leurs tâches ont été automatisées.

Een ober in 2030

En 2030 : le serveur sera plutôt un hôte personnel, et ce principalement dans les établissements exclusifs où l'expérience du client sera centrale.

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.