5 mythes qui vous stressent

"Vous ne pouvez tout simplement pas garder le contrôle de tout ce qui vous arrive. Osez davantage lâcher prise et faire confiance aux autres." (Sabine van Meenen, Coach d'entrepreneurs)

Trouver le bon équilibre dans les différents domaines de notre existence est un défi quotidien : définir la juste mesure entre l’action et le repos, entre le 'faire' et le 'ressentir' ou, comme les Chinois le nomment depuis des milliers d’années, entre le ying et le yang.

Chaque individu dispose de deux énergies en lui. Si vous travaillez trop sur votre pouvoir masculin, cela risque de faire apparaître des traits de caractère féminins. En faisant l’inverse, vous grandirez en tant qu’être humain. Même dans l’entreprenariat, il y a un certain équilibre à obtenir entre efficacité, motivation et implication des travailleurs et des clients. Le but ultime est bien évidemment de les satisfaire.


Il ne s’agit pas que de travailler d'arrache-pied pour accumuler un maximum d'argent. La qualité de vie est devenue cruciale. Reflétez dans tous vos actes la direction que vous avez choisie, imaginez des solutions, créez des liens avec des personnes sympathiques, suggérez de nouvelles choses, consacrez du temps à ce qui vous amuse.


Voici 5 mythes qui vous stressent inutilement. Vous en avez entendu parler à de nombreuses reprises et commencez à y croire. C’est ainsi que vous vous écartez parfois du bon équilibre.

Mythe 1 : vous en faites plus grâce au multitasking

Cela peut vous sembler bien pratique de faire plusieurs choses en même temps : conduire, téléphoner, repasser, terminer un compte rendu, regarder la télévision, envoyer des e-mails, manger… Les hommes ont tendance à croire que les femmes sont meilleures dans ce domaine. Sachez que cela ne fonctionne pas comme on pourrait l’imaginer : plus vous en faites en même temps, moins vous êtes concentré et plus vous commettez des erreurs.


Conseil : à partir du moment où vous manquez d’attention, le désordre et le stress font leur apparition. Que souhaitez-vous accomplir ? Dès que vous le savez, vous pouvez répartir efficacement votre temps et votre attention. Agissez en fonction de l'instant présent et évitez de réagir automatiquement à tous les stimuli qui se présentent à vous.

Mythe 2 : être actif en permanence, rester à ne rien faire est une perte de temps

Tout s’accélère : les véhicules, les imprimantes, la société de consommation… Grâce à l’internet et aux médias sociaux, le monde entier est à notre portée. Il nous faut agir de plus en plus vite : être occupé est devenu une tendance. Se presser, passer d’une activité de networking à une autre, déposer les enfants à gauche à droite, courir un marathon,… Tout cela prouve que nous faisons bien partie de ce monde. Nous avons tant de choix et de possibilités que nous en sommes stressés.


Conseil : restez calme pendant un certain laps de temps et réfléchissez avant de passer à l’action. Clarifiez vos intentions. Qu’est-ce qui compte pour vous ? Affinez vos choix. Ce n’est qu’ainsi que vous vaquerez à vos activités préférées au bon moment.

Mythe 3 : tout garder sous contrôle

Tant que vous avez votre environnement sous contrôle, vous vous sentez bien et en sécurité : vous avez l'emprise sur votre vie, vous êtes rassuré, aucun imprévu ne peut survenir. Vous savez exactement quand et comment tout va se passer.


Conseil : en aspirant à un contrôle absolu sur la tournure des évènements, vous vous mettez une pression énorme sur les épaules. Si tout ne se passe pas comme vous l’aviez prévu, vous vous stressez immédiatement. Le contrôle est basé sur l’angoisse de l’inconnu. Vous ne pouvez tout simplement pas garder sous contrôle tout ce qui vous arrive. Osez davantage lâcher prise et faire confiance aux autres.

Mythe 4 : tout faire soi-même est la meilleure façon que cela soit bien fait

Vous êtes la seule personne à avoir toutes les compétences et à savoir comment agir. Le temps que vous prenez à expliquer à autrui la marche à suivre, vous pourriez déjà l'avoir exécutée par vous-même depuis bien longtemps.


Conseil : osez demander de l’aide et systématisez cette pratique. Il y a tant de choses que vous pouvez sous-traiter et pour lesquelles quelqu’un d’autre peut être d’une aide précieuse. Un mode d’emploi expliquant la procédure de travail facilite le transfert des tâches. Impliquez un service d’aide-ménagère, faites imprimer vos enveloppes plutôt que de vous en charger vous-même, instaurez un système de car pooling, etc.

Mythe 5 : une séparation claire entre la vie privée et le travail

Les problèmes privés n’ont pas leur place au bureau et inversement. Séparez bien ces deux aspects de votre vie. Les collègues ne doivent pas savoir que votre enfant est malade ou que vous êtes impliqué dans une procédure de divorce. Ne râlez pas non plus sur votre conjoint(e) quand les choses vont moins bien au bureau. Gardez vos problèmes pour vous, de manière à ne pas mélanger ces deux catégories.


Conseil : une distinction totale n’est pas réaliste. Même si vous ne parlez pas explicitement de certaines choses, vous affichez vos problèmes d’une façon ou d’une autre. Les êtres humains disposent d’antennes sensorielles et comprennent quand quelque chose vous préoccupe. Osez vous confier quand vous n’allez pas bien. Cela vous soulagera. Si vous faites preuve d'empathie vis-à-vis d'autrui, vous en recevrez également en retour.


Au lieu de vous demander : 'est-ce que je me sens bien ?', dites-vous plutôt 'Qu’est-ce qui me stresse et d'où provient ce sentiment ?'

Si vous cherchez l'équilibre parfait ou le bonheur ultime, vous ne le trouverez jamais car c’est quelque chose qui se construit tous les jours.


(eh/sc) Avec nos remerciements à Sabine van Meenen 

Plus d'info Santé , Stress , Workaholic , Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

10/07/2017