5 leçons de carrière du marathonien Koen Naert

Avant l'été 2018, presque personne ne le connaissait. Entretemps, l’infirmier Koen Naert est devenu le marathonien le plus rapide d’Europe. "Quand je suis parti à Berlin pour les Championnats d'Europe, j'ai dit à ma femme que j'allais gagner la course." Et c'est ce qui s'est passé. Que pouvez-vous apprendre du champion d'athlétisme Koen Naert ?

1 mars 2019

Partager

"Mes amis me disent en rigolant que je ne dois travailler que deux jours par an" (Koen Naert, marathonien et infirmier).

1. Objectifs

Le marathon est l'objectif ultime. "Cela nécessite une réflexion à très long terme", déclare Koen Naert. Lui-même ne court que deux marathons par an. Il fait d'autres compétitions mais réserve deux journées par an pour sa discipline de prédilection. "Mes amis me disent en rigolant que je ne dois travailler que deux jours par an".

2. Ne sous-estimez jamais la force de votre équipe

Courir de longues distances semble être une activité solitaire mais ce n'est pas le cas. "J'ai toute une équipe derrière moi et j'écoute vraiment leurs conseils. Tant les spécialistes de la nutrition que les psychologues sont importants lors d’une épreuve. Je veille à m’entourer des meilleures personnes dans leur domaine."

3. Soyez empathique

Il y a trois ans encore, Koen Naert travaillait comme infirmier au centre de traitement des grands brûlés de Neder-over-Heembeek et la course à pied n'étaitencore qu'un loisir. Lorsque les attentats de Zaventem ont eu lieu, il était athlète professionnel depuis trois mois mais n'hésita pas un instant de proposer son aide aux victimes.

Aujourd'hui, il effectue un post-graduat pour devenir éducateur spécialisé en diabète, ce qui lui laisse aussi du temps pour s’entraîner. "Mon travail dans le secteur de la santé m'a appris à faire preuve d'empathie et à écouter les gens."

4. L'importance du mental

Même en athlétisme, une carrière n’est pas seulement une question de performance physique. "Vous ne pouvez bien performer que si vous vous sentez bien dans votre corps et dans votre esprit. De cette façon, je suis moi-même très concerné par la méditation transcendantale."

5. Faites des sacrifices

Pendant un certain temps, Koen Naert a combiné travail et entraînements. "Ce sont surtout les shifts de nuit qui étaient difficiles car ils perturbaient mon biorythme. Une fois par semaine, j’effectuais un double shift de travail afin de passer une journée supplémentaire à la maison", explique-t-il.

Même si sa discipline exige encore certains sacrifices aujourd'hui. Il a récemment déclaré : "Mes collègues américains se moquent de moi en apprenant qu'un coureur de mon niveau ne peut pas mettre d’argent de côté à la fin du mois."

(wv) - Source: Magazine MARK

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.