5 conseils pour un travail de qualité et non de quantité

A force de trop travailler et de vous surmener au boulot, vous vous retrouvez vite pris au piège face à une situation problématique : pas d’autre choix que de bosser dur et sans relâche. Certaines fins de journée, vous avez du mal à vous déconnecter et à mettre l’interrupteur sur "off". C'est ainsi que votre travail vous prend constamment la tête, et ce même pendant vos week-ends ou vos congés. Heureusement, il y a tout de même quelques manières de vous consacrer un peu de temps libre, en travaillant intelligemment et non de manière improductive.

1. Prendre des pauses pour garder un esprit vif

Dans le livre “The 7 Habits of Highly Effective People” Stephen Covey raconte l’histoire d’un bûcheron dont la scie devient de moins en moins coupante au fil des arbres qu’il abat. Quand il s’arrête régulièrement pour aiguiser sa scie, il parvient à faire son travail en y consacrant toutefois moins de temps et d’énergie.

Aiguiser sa scie symbolise le maintien et le développement d’un de vos plus grands atouts : vous-même. Votre cerveau peut se concentrer en moyenne 90 minutes d'affilée. Ensuite, il lui faut se reposer pendant 20 minutes. Prendre des pauses pendant la journée vous aidera dès lors à garder un esprit bien aiguisé.


Vous êtes surchargé de travail et ne parvenez pas à intégrer des pauses facilement dans votre agenda ? Utilisez la technique Pomodoro : programmez une minuterie sur 25 minutes et acquittez-vous d’une (partie de) tâche. Quand le temps est écoulé, prenez une mini pause de 2 minutes : étirez vos jambes, allez boire quelque chose ou détendez-vous rapidement. Vous apprendrez ainsi à gérer votre temps correctement en vous attelant à une tâche à la fois.

2. Une sieste pour booster votre cerveau

Différentes études le prouvent, les siestes contribuent à améliorer la pensée cognitive et créative. Les siestes ont surtout un impact positif sur le processus d’apprentissage. C’est grâce à cela que vous pourrez mieux enregistrer et travailler l’information.

Quand faire une sieste ? Prenez conscience du rythme de votre corps et vous remarquerez qu'une petite "dépression" apparaît généralement en début d’après-midi. C’est le moment idéal pour fermer les yeux et vous reposer. Notre organisme est conçu pour dormir deux fois par jour : une longue période pendant la nuit, et une courte en journée.

3. Passez du temps dans la nature

Une balade fait un bien fou, mais faites-la de préférence en pleine nature. Dans un environnement urbain, vous serez distrait et devrez toujours rester attentif. Votre cerveau n’arrivera pas à se détendre comme il se doit. Passez du temps dans la nature, prenez un bol d'air frais, et vous accéderez à la détente totale.

4. Restez en mouvement et subdivisez votre charge de travail en différentes parties

Divisez votre charge de travail en petits blocs. Définissez un lieu de travail propice à chacun d’entre eux (votre bureau, une salle de réunion vide, le local détente,…). Chaque endroit convient à un type de tâche, et cela vous aidera à vous rappeler ce que vous devez faire et où le réaliser. Même lorsque vous restez travailler au même endroit, divisez vos tâches en petites parties et fixez-vous des deadlines. Vous gagnerez en efficacité et parviendrez à intégrer plusieurs breaks dans votre journée.

5. Première tâche du jour ? Consulter vos mails

Consultez vos mails dès que vous arrivez au bureau et répondez directement aux plus urgents. Vous programmerez ainsi vos tâches du jour en fonction de ce qui se trouve dans votre boîte mail. Ne vérifiez pas en continu l’arrivée de vos mails : 3 fois par jour, cela suffit amplement. Rester à attendre après ses mails est contreproductif. Il s'agit aussi d'un signe que vous n’êtes pas concentré sur ce que vous faites.

(EH) (SC) 

Plus d'info Equilibre vie privée/professionnelle , Développement personnel

17/07/2014