5 conseils pour maintenir votre niveau d'énergie en équilibre

Dominique Monami, ancienne championne de tennis, est désormais coach chez 'Mentally Fit'.

"Je cherche à montrer comment le niveau d'énergie peut rester en équilibre tout en étant capable de performer au niveau professionnel", explique Dominique Monami, qui a récemment donné quelques workshops au ministère des finances et dont la thématique principale était l'énergie.

"Il y a bel et bien des éléments à mettre en parallèle entre le milieu sportif et le monde des affaires. Les mêmes conseils sont d'application. La carrière d'un sportif de haut niveau dure en moyenne 10 ans tandis que celle d'un travailleur moyen en dure 40. Je pourrais comparer cela à un sprint et un marathon. Il est donc primordial de conserver votre niveau d'énergie", raconte Dominique Monami, ancienne championne de tennis, qui est désormais coach chez 'Mentally Fit'.


Ses conseils ?

1. Gardez votre niveau de stress sous contrôle

Votre énergie personnelle et votre élasticité dépendent de trois batteries différentes : une mentale, une physique et une émotionnelle. En cas de stress élevé, certaines piles peuvent tomber à plat, que ce soit au niveau mental (diminution du niveau de concentration), émotionnel (estime de soi négative, conflits intérieurs) ou physique (troubles du sommeil, inactivité).


Si une batterie s'affaiblit, elle doit puiser de l'énergie dans celle d'à côté. Il est donc important d'être rechargé à bloc pour pouvoir contrôler la situation en cas de baisse de régime.

2. Gardez vos batteries rechargées

L'énergie est comme un compte en banque : elle se remplit et se vide. Si vous consommez beaucoup d'énergie pendant une longue période, vous irez en négatif et votre corps émettra des signaux d'alerte. Comment être à nouveau dans le vert ? C'est ici qu'interviennent les générateurs d'énergie. Tout d'abord, il y a les générateurs vitaux tels le sommeil. Si vous dormez moins de six heures, vous parviendrez à vous réveiller (votre batterie physique) mais vos autres batteries (mentale et émotionnelle) ne seront pas rechargées. Vous éviterez les efforts intellectuels et ne serez pas la personne la plus agréable d'un point de vue social. Dormir plus de neuf heures n'a pas non plus beaucoup de sens car il n'est pas possible de stocker le sommeil. L'alimentation est un autre générateur. Il est très important de manger varié et de boire beaucoup d'eau. 1% de déshydratation fait chuter votre capacité intellectuelle de 10%. La soif indique une déshydratation de 3%. Enfin, vous devez également rester en mouvement : 30 minutes d'exercice quotidien génèrent 70% de votre niveau d'énergie.


Les autres générateurs sont liés à nos besoins. Assurez-vous de vous détendre en suffisance (tant activement que passivement), d'avoir assez de contacts sociaux, d'être satisfait mentalement et de rigoler sans modération.

3. Ecoutez votre corps

Lorsque vous êtes trop longtemps dans le rouge et n'avez aucun moyen de recharger vos batteries, votre corps émettra des signaux. Apprenez à les reconnaître. Ceux-ci peuvent être physiques (fatigue, pression artérielle qui augmente, diminution de l'appétit, hyperventilation,…), émotionnels (irritabilité, pleurs, agressivité, isolement,…) ou mentaux (problèmes de mémoire, troubles de la concentration, faible estime de soi, pessimisme,…).

4. La pression peut améliorer l'énergie

Il n'y a rien de tel que le stress positif. Le stress est toujours considéré comme négatif parce que, sans le savoir, vous perdez le contrôle de la situation. En revanche, la pression est positive car vous gardez la tournure des évènements sous contrôle.

5. 'Je peux le faire' – la pensée positive !

L'excès de stress vous fait perdre de l'énergie. Essayez dès que possible de contrôler la situation. Relativiser et penser positivement vous aideront à voir le bout du tunnel. "J'avais toujours peur de faire des doubles fautes, alors je me disais 'pas de double faute', mais le cerveau ne connaît pas la négation. Dites-vous plutôt 'la prochaine sera la bonne'. Be positive !"


(eh/jy) Source : MARK Magazine 

Plus d'info Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

10/03/2016