5 conseils pour écrire votre lettre de candidature

Pour plus d’un candidat, il s'agit d'un des plus gros défis de la recherche d’emploi : écrire une lettre de motivation valable. Après un certain temps, beaucoup sont tentés d’abandonner cette lutte contre l'écriture. Une telle situation est problématique : sachez qu'une lettre de candidature reste votre première carte de visite.

10 juin 2015

Partager

Comment se mettre à rédiger LA meilleure lettre de candidature de tous les temps ?

Tout commence par votre syntaxe : si vous connaissez quelques difficultés grammaticales et que votre orthographe laisse à désirer, vous ne mettrez pas toutes les chances de votre côté. Si vous doutez de vos talents d’écrivain, faites-la relire par une ou plusieurs personnes.


Après l'usage correct de la langue vient la structure. Un grand nombre de modèles de lettres circulent sur Internet, mais les recruteurs peuvent les réciter par cœur. Il n’est donc pas pertinent de s’en servir. Du moins, n’envoyez pas trop de lettres de ce type.


Une structure solide reste l'un des principaux fondements de toute lettre de motivation qui se veut correcte. En tenant compte des conseils ci-dessous, vous serez assuré de ne pas passer inaperçu lorsqu'un recruteur se trouvera face à celle-ci.

1. Réfléchissez avant de rédiger

La plus grosse erreur que vous puissiez commettre est d'écrire en mode pilote automatique. Il est compréhensible que vous n’ayez plus envie de rédiger une nouvelle lettre lors de chaque candidature, mais vous risquez de passer à côté d'opportunités professionnelles si vous vous contentez de changer quelques mots clés dans une lettre de type standard.


Autre faute classique : vous ne devez pas uniquement parler de vous dans votre lettre. Les employeurs potentiels ne sont malheureusement pas tellement intéressés par la personne que vous êtes mais bien par votre potentiel et par ce que vous comptez entreprendre. Il s’agit de vous et de votre contribution à l’entreprise auprès de laquelle vous postulez.

2. Soyez concis et allez droit au but

Mettez-vous à la place du recruteur. Combien de lettres de motivation doit-il en moyenne parcourir pour une campagne de recrutement ? Des dizaines voire des centaines. Pourquoi choisirait-il spécialement la vôtre ? Facilitez-lui la vie d’entrée de jeu en écrivant une lettre la plus courte, utile et concise possible.


Attention, être bref n'est pas synonyme de monotonie. Les lettres de deux pages ne sont pas intégralement lues, mais un texte de cinq lignes ne convient pas non plus.

3. Soignez l’introduction

L’introduction idéale comprendra quelques éléments clés. Naturellement, vous communiquerez d’abord la fonction pour laquelle vous postulez ainsi que l'endroit ou le support où vous avez découvert l’offre d’emploi. L’introduction est bien plus que de l’information basique, vous devez donner au manager RH une raison de continuer à vous lire au delà des deux premières phrases. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités. Expliquez dès votre introduction ce que vous entreprendriez si vous étiez engagé, proposez-leur une idée ou offrez-leur des solutions aux problèmes que rencontre l’entreprise.

4. Fournissez des exemples concrets au travers de votre texte

Après l’intro, vient le cœur de votre récit. Ce que vous promettez dans votre introduction, vous devez naturellement le développer au travers de votre texte. Ne vous contentez pas de résumer toutes vos études ni les entreprises où vous avez travaillé. Positionnez-vous comme un résolveur de problèmes ou un visionnaire apportant de la valeur à l’entreprise et contribuant à son succès futur.


Si vous avez écrit dans votre introduction ce que vous entreprendriez lors de votre entrée en service, vous pouvez le développer par une liste de points. Pour chacun d'entre eux, faites part de vos expériences et expliquez ce que vous réaliseriez ou changeriez et donnez-en les raisons. Une telle liste favorise inévitablement la lecture.


Vous avez émis une nouvelle idée dans votre introduction ? C’est le moment de l’expliquer. Restez concis mais soyez aussi concret que possible. Racontez le processus, les impacts et les inconvénients éventuels de votre plan. Enfin, expliquez les raisons pour lesquelles vous (et personne d'autre) serez capable de lancer cette nouvelle idée. Il serait regrettable de voir un autre candidat travailler sur votre concept de base.

5. Terminez par un défi

Vous pouvez déjà vous estimer heureux si votre futur employeur lit votre lettre jusqu’au bout, il s'agit d'une première victoire. Remerciez-le pour le temps et la considération dont il fait preuve à votre égard. N’oubliez pas non plus de 'monnayer' cette victoire.


Trouvez ce petit plus qui donnera à l’employeur une raison ultime de prendre contact avec vous. Il est bien beau de leur communiquer que vous souhaitez un entretien personnel pour faire part de vos compétences. Demander un feedback sur vos idées ou l’occasion d’en discuter de vive voix est encore mieux !


(EH) (SC) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.