5 choses qu’il vaut mieux arrêter

Les fêtes sont derrière nous, les bonnes résolutions sont prises… Mais avez-vous pensé à fixer vos objectifs professionnels ? Voici déjà 5 choses qu’il vaudrait mieux stopper

1. Les bêtes traditions

Quel stress ! Envoyer des cartes de vœux à chacun, ou des cartes postales de son lieu de vacances, régaler les collègues à son anniversaire, acheter un cadeau pour la prof des enfants… En ne satisfaisant pas à de telles obligations, nous nous sentons vite coupables. Et pourtant, c’est stupide de s’en faire pour cela !

Si vous voulez faire carrière, vous devez uniquement faire des choses qui vous apportent un avantage professionnel. Est-ce la carte postale qui fera la différence ? Si vous voulez faire de l’effet, alors essayez plutôt quelque chose d’inattendu : contactez votre réseau à un autre moment de l’année, téléphonez-leur ou mieux, fixer rendez-vous pour une réunion ou un lunch.

2. Compliquer les choses

Les hommes diront que c’est typiquement féminin ! On peut chercher la petite bête partout. Et c’est le hobby favori de beaucoup de collègues au bureau. Pourquoi ne pas faire l’inverse ? Amusez-vous, et ne sombrez pas dans la mesquinerie !

3. Littérature inutile

Je dois encore lire ceci ou cela, je dois encore feuilleter ces magazines avant de les transmettre aux collègues… Cela vous stresse ? Mais combien de magazines et de newsletters électroniques sont réellement utiles à lire et vous ont apporté quelque chose de nouveau l’an passé ? Et combien n’ont été que de la littérature futile ? Voilà une petite mise point bien utile. Alors, jetez toute lecture ennuyeuse au panier et désabonnez-vous des mailing lists inutiles.

4. Vaquer à des activités qui n’en valent pas la peine

Faire de son hobby son métier, travailler avec passion, tout le monde en rêve. Mais peu le mettent en pratique. Mais pourquoi vous accrocher à un job que nous n’aimez pas ou accepter des missions désagréables ? En gardant l’initiative et en faisant partageant avec votre chef vos ambitions et vos préférences, vous arriverez bien plus loin.

5. Répondre directement aux emails comme un singe bien entrainé dans un zoo

Personne n’écoute mais tout expert en productivité digne de ce nom vous dira qu’il est préférable de vérifier vos emails à intervalles fixes, par exemple toutes les 90 minutes. Donc évitez de pousser chaque minute sur le bouton ‘envoyer/recevoir’ comme le chien de Pavlov. Avez-vous déjà calculé le nombre d’emails qui exigent une action immédiate ? Presqu’aucun, donc pourquoi ne pas attendre 90 minutes afin de pouvoir par exemple achever cette tâche urgente ?

Et pourtant, presque personne ne réussit à la faire : les emails sont aussi avilissants qu’une machine à sous, raconte Tom Stafford, enquêteur de l’Université de Sheffield et co-auteur du livre ''Mind Hacks'. « Tout comme avec de l’argent, vous attendez en vérifiant vos mails une récompense inattendue. Il n’y a souvent rien d’intéressant dans votre mailbox, mais comme parfois vous y trouvez quelque chose de chouette comme une invitation à une fête ou un ragot, cela devient une vraie drogue et il devient très difficile de ne pas checker nos mails continuellement. »

Sources : HBR Blog Network

Plus d'info Développement personnel

13/01/2012