5 choses à ne pas dire à vos amis chômeurs

Toute personne ayant déjà perdu son emploi s'est déjà sentie mal à l'aise par rapport à des questions posées par des amis ou de proches étant professionnellement actifs. Dans la plupart des cas, leurs intentions n'étaient pas mauvaises mais il s'agit peut-être de la formulation qui faisait défaut. Essayez de ne pas être cet 'ami' et faites attention aux éléments suivants...

2 février 2018

Partager

Si un membre de votre famille, un ami ou un ancien collègue est licencié, vous aurez tendance à vouloir le soutenir. Et pourtant, même si l'intention est bonne au départ, il vous arrivera de poser des mauvaises questions au mauvais moment. Voilà pourquoi nous avons listé une série de réponses toutes faites en guise d'alternatives à des situations embarrassantes.

1. "Tu sais, mon job est vraiment pénible. J'aimerais vraiment être à ta place au lieu de devoir travailler avec mon patron au quotidien"

Se plaindre de son travail auprès de quelqu'un qui vient de perdre le sien ? Ce n'est peut-être pas la meilleure idée. Si vous enviez vraiment la situation de votre ami(e) sans emploi, vous pouvez facilement contacter votre supérieur pour lui dire que vous démissionnez.

Dites plutôt : "Ce n'est pas évident, je sais que tu étais très attaché(e) à certains collègues."

2. "Maintenant, tu peux enfin prendre des vacances bien méritées !"

Les personnes ayant perdu leur travail sont généralement très occupées à faire le point avec elles-mêmes et à réfléchir au tournant qu'elles donneront à leur carrière professionnelle. Cela induit souvent beaucoup de stress et la dernière chose à laquelle elles pensent sont les vacances. Ne vous dites pas qu'elles ont une vie de rêve faite d'amour et d'eau fraiche. Elles sont occupées à réseauter, écumer les sites d'emploi, envoyer des lettres de motivation, mettre à jour leur CV,…

Dites plutôt : "Je sais que ce n'est pas facile, cela demande du temps et tu dois travailler dur."

3. "Mon entreprise recherche actuellement quelqu'un pour un poste (ndlr. qui n'a rien à voir avec tes études ni ce que tu veux faire dans la vie). Veux-tu que je transfère ton CV ?"

C'est très gentil de votre part mais ce n'est probablement pas ce que votre ami(e) a envie d'entendre. Son premier réflexe sera de rechercher le job de ses rêves ou du moins en adéquation avec sa fonction précédente. Si il ou elle cherche encore un emploi après des mois, vous pouvez toujours lui suggérer d'envoyer sa candidature pour une offre (même temporaire).

Dites plutôt : "Envoie moi un e-mail avec une description de la fonction que tu recherches ou des tâches qui t'intéressent et je regarderai si j'entends quelque chose au sein de mon réseau. On ne sait jamais que je connaisse par hasard quelqu'un qui puisse t'aider."

4. "Le secteur au sein duquel tu évoluais était instable, tu n'y aurais de toute façon pas terminé ta carrière."

Ce n'est pas parce que vous optez pour un secteur plus stable que votre situation sera nécessairement meilleure. Tout le monde, peu importe le secteur, est susceptible d'être licencié. De plus, ce n'est pas très encourageant pour la personne si elle est en train de postuler dans la même direction ou qu'elle recherche un poste exactement similaire.

Dites plutôt : "Il est difficile de trouver du travail dans ce secteur, le fait que tu aies déjà déniché ton job précédent est impressionnant. Je ne me fais aucun doute quant au fait que tu trouveras rapidement un nouvel emploi."

5. "Comment se passent tes recherches d'emploi ? As-tu déjà des pistes ?"

C'est une question logique mais qui peut prendre deux significations. Votre interlocuteur l'interprètera comme 'comment se fait-il que tu n'as toujours pas trouvé un emploi ?' alors que vous ne faisiez que prendre de ses nouvelles. Si vous êtes de bons amis, vous sentirez directement si celui qui cherche du travail a trouvé quelque chose ou est excité à l'idée d'avoir décroché un entretien.

Dites plutôt : "Tu es certainement fort occupé à chercher un nouveau boulot et cette situation doit sûrement être stressante. Que dirais tu de prendre une petite pause et que nous allions nous détendre et boire un verre sur une terrasse ?"

Ces exemples vous-sont familiers ? Pas de panique, vos amis savent que vous ne voulez que leur bonheur. Retenez simplement de bien réfléchir aux questions que vous allez poser et que votre ami(e) récemment licencié(e) aura plutôt besoin de compagnie et de soutien que d'une personne prédisant des scénarios apocalyptiques. Etre présent et à l'écoute sont souvent ce dont vos amis ont le plus besoin.

(eh/jy) – Source : The Muse

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.