4 menaces pour les femmes voyageant dans le cadre de leur travail

Les voyages d’affaires sont bien moins adaptés aux femmes qu’on ne pourrait le penser. Les collaboratrices connaissent beaucoup plus de désagréments que leurs collègues masculins. De plus en plus de femmes occupent des fonctions supérieures au sommet des organisations, fonctions qui les amènent aussi souvent à les représenter à l’étranger.

Situations dangereuses

Selon le consultant Maiden Voyage, 24% des femmes auraient déjà été confrontées à des situations dangereuses et à des sources d’inconfort lors de voyages professionnels. Celles-ci doivent donc davantage s’inquiéter :

  1. Des vols et des braquages
  2. Des violences à caractère sexuel
  3. Des enlèvements

"Les femmes ont plus de chances d’être victimes de méfaits à caractère sexuel que leurs collègues masculins", souligne Carolyn Pearson, CEO de Maiden Voyage.

Formation au voyage

Néanmoins, à peine 5% des entreprises proposent des formations aux voyages. Les femmes participant à l’enquête le confirment, 31% des employeurs n’offrent aucune sorte d’assistance pour assurer leur sécurité pendant leurs déplacements. Selon Maiden Voyage, cela risque de jouer en leur défaveur à long terme. Pearson l’observe, les entreprises peuvent être juridiquement responsables si leurs collaborateurs rencontrent des dangers en voyage.


"Les entreprises encouragent les femmes à endosser de plus grandes responsabilités dans l’organisation, mais peu d’entre elles offrent à leurs cadres féminins une protection suffisante lors de leurs déplacements", ajoute encore Pearson.

Différences culturelles

Les femmes voyageant à titre professionnel sont plus vite exposées à des embarras d’ordre culturel. Elles doivent en effet faire très attention aux sensibilités régionales et culturelles ainsi qu’à l’étiquette locale. Une bonne préparation avant le voyage et une formation peuvent les aider à éviter de se mettre dans des situations gênantes ou à dépasser les difficultés de nature culturelle.


"Dans certaines régions, une attention particulière aux codes vestimentaires locaux est de rigueur. Il faut aussi savoir qu’une femme ne peut pas conduire de voiture en Arabie Saoudite. Cela peut être encore plus subtil ailleurs : une voyageuse peut s’attirer des ennuis rien qu’en établissant un contact visuel, en portant du rouge à lèvre ou même en se promenant avec le magazine Cosmopolitan sous le bras."


Un employeur prudent se souciera donc, à titre préventif, de bien préparer les voyages et de former ses collaboratrices. Ce n’est pas du luxe et cela évitera bien des ennuis à tout le monde.


(EH) (SC) Source : Express.be

Plus d'info Santé , Formation , Heureux au travail , Travailler à l'étranger

19/06/2015