3 remèdes pour ne plus bosser trop tard le soir

Faire des heures supplémentaires présente des avantages ; on avance dans sa carrière, on peut enfin terminer à l’aise un dossier à haute concentration… Vrai ou faux ?

Julie Morgenstern, auteur de « Never Check Email in the Morning » nous prévient : « Avec la pression soutenue que l’on subit au travail aujourd’hui, investir dans une vie privée enrichissante est le mieux que l’on puisse faire pour sa carrière. » Alors, apprenez donc à quitter le travail à temps. Oui, mais comment ?

3 remèdes infaillibles

1. Promettez-vous à vous-même de partir une 1/2h plutôt que d’habitude
Les jeunes mamans le savent bien ; si quelqu’un d’important vous attend chez vous, votre bébé par exemple, pas forcément votre mari… vous travaillez plus concentrée. Le collaborateur qui prend la résolution de partir plus tôt se débarrasse de tous les petits désagréments qui diminuent son temps disponible au travail, comme des interruptions non justifiées, des reports, le perfectionnisme…

2. Pensez à une chouette activité
Une activité que vous n’avez plus exercée depuis longtemps et qui vous donne beaucoup de satisfaction. Réservez-lui une place dans votre agenda au même titre qu’un rendez-vous professionnel important.

3. Tenez une TO DO liste
Beaucoup dressent une liste de choses à faire sur un bloc notes, un morceau de papier et des post-it. C’est mieux que de perdre du temps à se demander ce que l’on doit faire et de vivre dans l’angoisse d’oublier quelque chose. Alors choisissez de lister sur votre agenda, votre laptop ou votre Smartphone vos tâches à remplir et triez-les par priorité. Vous commencez par vous acquitter des plus importantes afin qu’au moment de partir, vous puissiez éventuellement en faire glisser certaines, moins essentielles, sur l’agenda du lendemain.

Sources : Bizz.be 

Plus d'info Workaholic , Equilibre vie privée/professionnelle

25/04/2012