3 manières d'apprendre à déléguer

Le leadership n'est pas un talent inné. Heureusement, il est possible de l'apprendre. Voici quelques trucs et astuces pour instaurer une relation de confiance et vous faire apprécier par vos employés.

Vous arrive-t-il de vous retrouver dans une situation où vous devez diriger et assigner des tâches à d'autres personnes ? Ce n'est pas toujours évident pour certains individus qui doivent, en raison de leur position, prétendre à de l'autodiscipline, de la précision et du travail impeccable. La mentalité de type 'quoique je fassse, je le fais mieux' doit être correctement canalisée.

Gérez votre maniaquerie du contrôle

Vous considérez-vous comme quelqu'un qui se libère difficilement des tâches qui lui sont assignées ? La première étape consiste à admettre votre maniaquerie du contrôle et d'accorder moins de pouvoir à vos décisions. En effet, vous savez que vos collègues sont compétents pour mener un projet à sa fin mais préférez tout de même vous en occuper vous-même.


Un maniaque du contrôle peut toutefois être très utile. C'est une qualité qui vous a très probablement été favorable lors de votre promotion à un poste de direction. Le fait de suivre tous vos projets de près et d'exécuter vos tâches à la perfection pour obtenir les meilleurs résultats ne vous fait pas peur et joue en faveur de votre bonne réputation. Votre inconscient maniaque apprécie fortement ce sentiment de mise en valeur.


Maintenant que vous avez accédé à un poste de gestion, vous devez atténuer cette maniaquerie en vous laissant respirer. Se laisser aller et déléguer est non seulement bénéfique pour votre santé et votre carrière, mais cela aura également un effet positif auprès de vos employés et de leur évolution professionnelle.


Si vous faites tout vous-même, vous aurez moins de temps pour avoir une vue d'ensemble sur votre travail ou votre équipe. Vos collaborateurs auront (trop) peu de travail et deviendront moins sûrs de leurs compétences. Vous sentirez petit à petit que vous perdez le contrôle de la situation.


Concentrez-vous d'avantage sur vos employés et faites leur confiance. Vous serez finalement content de ne plus devoir tout gérer vous-même.

Modifiez votre façon de penser

Que pensez-vous lorsque vous décidez de ne pas vous occuper d'une tâche ? "Vont-ils être capable de gérer la situation ? Agiront-ils comme je l'aurais fait ? Je sais déjà comment aborder le problème donc je peux le solutionner plus rapidement,…", il y a un tas d'excuses pour vouloir tout faire par soi-même et ne pas faire confiance aux autres.


Donnez la chance à vos membres du personnel de faire leurs preuves. Même s'ils n'agissent pas comme vous l'auriez fait, leur manière de faire est peut être autant efficace que la vôtre et elle apportera un vent de fraîcheur à l'entreprise. Au lieu de penser "Je ne sais pas s'il est capable d'effectuer cette tâche de la même façon que la mienne donc je vais vite m'en occuper", dite vous plutôt "je vais lui donner sa chance et nous verrons ce que cela donne".


Il est très important d'apprendre à déléguer. Craignez-vous que la qualité du travail ne sera pas atteinte parce qu'une personne avec moins d'expérience s'en occupe ? C'est un risque à prendre en vue de construire une relation de confiance et de donner aux autres la possibilité d'apprendre. Il se peut que votre collègue doive encore évoluer et qu'il n'arrivera pas directement au même niveau que le vôtre. Cela ne l'empêche pas de fournir un travail impeccable. Vous avez aussi eu la chance de partir de rien, faites de même avec vos employés.

Comment procéder ?

Commencez d'abord par des petites tâches qui ne sont pas tellement importantes. Vous donnez ainsi un coup de pouce à la confiance de votre employé et effectuez vos premiers pas dans la démarche de la délégation.


Veillez à fournir les informations nécessaires. Est-il essentiel pour vous que le travail soit fait à votre manière et avez-vous peur qu'ils ne connaissent pas 'votre' façon de procéder ? Expliquez-leur comment agir à l'aide d'une feuille de route mentionnant les différentes étapes, les résultats souhaités et leur valeur ajoutée.


Respectez le mode de travail et les compétences de tout le monde. Soyez ouvert aux suggestions de vos employés, celles-ci peuvent être en accord avec vos objectifs. En tant que gestionnaire, vous vous devez de tirer le meilleur de vos employés et de mettre leurs qualités en avant. Considérez chaque individu comme une valeur ajoutée et dirigez vos troupes de manière à ce que le talent collectif produise les meilleurs résultats possibles.

Déléguer, cela rapporte

La manière dont vous gérez le succès ou l'échec d'une mission est tout aussi important que le fait de déléguer des tâches. Si un collaborateur effectue du bon travail, il est important de le féliciter. Les récompenses ont des effets positifs et motivants. Si les résultats sont décevants, ils doivent également en prendre la responsabilité. Vous ferez part tant de vos joies que de votre mécontentement, cela assurera un respect mutuel.


Après chaque mission, vous verrez augmenter la confiance et l'indépendance de vos employés. Ils prendront plus de responsabilités et évolueront dans leur fonction. Vous permettrez cette évolution en déléguant de plus en plus de tâches et en ayant confiance en leurs capacités. Ce processus de croissance est motivant tant pour vous que pour vos collaborateurs.


Cela ne se passe pas bien au début ? Les résultats ne sont pas ceux que vous auriez espéré ? Tenez bon (dans la limite du soutenable). Tout changement d'attitude est difficile au début. Surveillez les performances et analysez ce qui va mal. Si nécessaire, vous pouvez toujours prévoir des formations supplémentaires. Ayez confiance en vous et en votre équipe.


Enfin, prenez également le temps de connaître vos employés et vos collègues. Quelles sont leurs motivations et ambitions ? Où se voient-ils dans 5 ans ? Quels sont les buts et objectifs qu'ils souhaitent atteindre et comment pouvez-vous y contribuer ?


Vous êtes leur manager et avez votre part de responsabilité dans l'évolution de leur carrière. Aidez-les à grandir et à s'épanouir.


(eh/jy) – Source : The Telegraph 

Plus d'info Collègues , Patrons , Travail d'équipe , Stress , Heureux au travail , Développement personnel

18/04/2018