3 conseils pour échapper à une conversation sensible

Vous parlez tranquillement de tout et de rien lorsque la conversation prend soudainement une tournure inattendue... Tout le monde a déjà expérimenté une telle situation. Comment parvenir à s’approprier une conversation et l’orienter dans une certaine direction en quelques secondes ? Les trois conseils ci-dessous vous y aideront...

8 février 2019

Partager

Passer des heures à converser avec des amis, des collègues ou des membres de votre famille est très agréable mais il y a de fortes chances que des questions personnelles, sociales et/ou politiques fassent leur apparition. Il se peut qu’une personne soit plus raciste ou sexiste qu'une autre et cela promet des débats animés.

Souhaitez-vous éviter que l’ambiance ne se détériore ? Les trois conseils ci-dessous réduiront l’apparition de conflits et de sujets sensibles.

1. "Avez-vous aussi lu ceci ?"

Un moyen relativement simple de faire disparaître un sujet de conversation sensible est la distraction. Interrompez la conversation avec une question telle que : 'Quel est le modèle de cette voiture qui vient de passer ?' ou 'Qui interprète cette chanson qui passe à la radio?'.

Vous montrez que vous êtes attentif à ce qui se passe autour de vous sans pour autant donner l’impression que vous n’écoutez pas votre interlocuteur. Attention, attendez que la conversation ait commencé avant d'utiliser cette astuce.

"Et que pensez-vous de ceci ?"

Tout le monde a besoin d'un allié, que ce soit pour conquérir une personne ou pour réorienter la tournure d’une conversation. Vous n’avez pas envie de vous éterniser sur un sujet ? Faites signe à votre ami ou votre collègue que vous vous ennuyez et avez besoin d’aide. Attention, cette technique ne fonctionne qu'avec des personnes que vous connaissez vraiment bien. Si votre 'sauveur' se rend compte que vous vous sentez mal à l'aise, il ou elle saura exactement comment réagir.

3. "Cela me rappelle quelque chose"

Il s’agit d’une technique destinée aux personnes expertes en traitement de sujets sensibles. Vous parviendrez subtilement à orienter une conversation à l’aide de commentaires tels que 'Cela me rappelle quelque chose' ou 'A propos, je me demandais si…'. Assurez-vous toutefois de bien savoir ce que vous allez dire par la suite.

Quelqu'un commence à parler de la météo ? Intervenez dans la conversation et dites: 'Cela me rappelle cet ancien météorologue, comment s’appelait-il encore ?'. Résultat des courses : une conversation bien différente de celle qui était annoncée au départ.

Attention !

Echapper à une conversation sensible n'est pas difficile mais veillez à faire preuve de prudence et sachez exactement les sujets que vous devez éviter. Les séparations, les décès, les maladies ou autres expériences traumatisantes génèrent des émotions difficilement compatibles avec une conversation de groupe.

Le but n’est bien évidemment pas que vous endossiez le rôle d’un thérapeute. Si vous ne souhaitez pas aborder une thématique, dites-le honnêtement. Votre franchise risque d’être appréciée.

(eh/ll) – Source : Business Insider

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.