3 bonnes raisons pour ne pas se brader

Que pensez-vous du barbier qui affiche sur son stand « Ici on rase gratis » ? Alors ne demandez pas ce que les recruteurs peuvent imaginer lorsque vous leur promettez une disponibilité du jour au lendemain, un effort sur les prix, une réduction pour embauche immédiate ? 3 bonnes raisons pour ne pas sombrer dans la grande braderie de l’emploi.

La soumission n'est pas un bon plan

Pensez-vous que vous montrez la rareté de votre profil en faisant une offre commerciale ? Si vous vous bradez, vous vous fermez à toute possibilité de négociation, en vous plaçant dans un rapport d’inégalité où vous êtes le soumis.

Mettez l‘accent sur l’essentiel

Avec votre ruse de vendeur, vous voulez emporter la décision plus rapidement, sans donner au recruteur trop de temps pour réfléchir, rencontrer d’autres candidats, prendre le temps de comparer, c’est cela ?

Mais quel message faites-vous passer avec votre promotion temporaire ? Que vous ne trouvez pas d’emploi.

Or, l’atout d’un candidat n’est pas de pouvoir commencer quand l’employeur l’aura décidé. Celui-ci peut attendre qu’il se libère s’il est convaincu de sa valeur. C’est sur votre apport pour l’entreprise que vous devez vous focaliser.

Pas cher donc bas de gamme

Les techniques de promotion de vente, de réduction de prix, ne sont pas adaptées à la recherche d’un emploi. Que montre le candidat ainsi si ce n’est qu’il est désespéré ? Le danger est que le recruteur fasse un amalgame entre le coût réduit du produit et sa valeur, n’est-ce pas ? Si vous affirmez que vous ne coûtez pas grand-chose, il pensera que vous ne valez pas grand-chose.

Evitez donc les soldes.

(sc)
Sources : http://emploicharente.blogspot.com
 

Plus d'info Lettre de candidature , CV

18/11/2011