250 euros de rémunération supplémentaire en 2016

Bonne nouvelle pour la plupart des employés. L'année prochaine, les 450 000 membres de la commission paritaire 200 (anciennement commission paritaire 218) recevront une prime annuelle brute de 250 euros.

17 septembre 2015

Partager

Malgré le saut d'index et les mesures salariales entreprises par le gouvernement, la plupart des employés gagneront plus l'année prochaine.

Prime annuelle de 250 euros

A partir de juin 2016, 450 000 employés recevront une prime annuelle brute indexée de 250 euros. Celle-ci sera versée annuellement sur base de leurs performances lors de 12 mois précédents et indexée à partir de 2017.


Une telle décision a été acceptée par les partenaires sociaux lors des accords 2015-2016 de la commission paritaire 200. Celle-ci remplace la commission paritaire 218 et regroupe 54 000 entreprises employant un total de 450 000 personnes dans plus de 30 secteurs différents (industrie, commerce, services...)

Majoration salariale

"Nous avons opté pour une prime forfaitaire qui est plus intéressante pour les salaires inférieurs et plus avantageuse que si l'augmentation salariale avait été exprimée en pourcentage", précise le syndicat socialiste BBTK.


"L'accord reste dans les limites des marges maximales prévues pour l'évolution des salaires", déclare le PDG d'Unizo Karel Van Eetvelt. "Nous comptons maintenant sur la quiétude sociale dont les entreprises concernées auront besoin pour assurer une reprise économique et découler sur une collaboration optimale."


Si l'entreprise le souhaite, cette prime peut être remplacée par un avantage équivalent pouvant prendre plusieurs formes : une augmentation salariale ou l'octroi d'autres avantages bruts ou nets. Si cela se produit sous une forme ne nécessitant pas de paiement de cotisation de sécurité sociale (par exemple l'introduction ou l'augmentation des chèques-repas), l'avantage doit être égal à 250 euros avec un supplément de cotisations patronales ONSS de 33%.

Paix sociale

De plus, certains secteurs dotés d'un régime sectoriel de pension pour les travailleurs utilisent la prime annuelle pour financer une pension complémentaire pour leurs employés. Le secteur de la construction est le plus concerné par cette mesure. Cela devrait être mentionné dans une convention collective qui sera établie d'ici la fin du mois d'octobre 2015.


Au niveau de l'accord social 2015-2016, il était également question de mesures relatives au droit à un crédit-temps et à des mesures de pré-retraite. Enfin, l'accord contient également une clause de paix sociale visant à éviter toute exigence supplémentaire émanant de la commission paritaire ou des entreprises.


(eh) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.