19 règles d'or de l'étiquette professionnelle

Les règles de l’étiquette s’appliquent également aux rendez-vous d’affaires. Vous ne savez pas comment vous comporter pendant un dîner professionnel ou un lunch avec un client potentiel ? Nous avons listé ci-dessous quelques règles qui pourront vous y aider.

Il ne suffit pas de savoir avec quelle fourchette il convient de manger tel plat… mais il est préférable de veiller à des détails de ce type. En effet, les étiquettes professionnelles et sociales ne diffèrent pas de beaucoup. Il y a cependant quelques règles spécifiques qui peuvent vous servir de bouée de sauvetage si vous nagez en eaux troubles.

1. Tenue vestimentaire

Habillez-vous toujours en conséquence. Vos vêtements doivent refléter votre réputation et contribuer à votre fiabilité : pas trop casual mais, si vous vous habillez de manière trop uniforme ou trop business, vous ne mettrez peut-être pas assez votre personnalité en avant. Le mieux est donc d’y réfléchir à l’avance.

2. Poignée de main

Celui qui a le poste le plus élevé prend l’initiative de la poignée de main. Celle-ci reste importante dans une situation professionnelle. Veillez à ce que la vôtre soit ferme mais surtout pas trop molle.

3. Utilisez votre nom complet

Présentez-vous toujours par votre nom en entier. Utilisez aussi le nom avec lequel votre partenaire se présente. Vous avez un long nom et préférez être appelé autrement ? Enoncez d’abord l’entièreté de celui-ci et dites ensuite à votre interlocuteur qu'il peut, s'il le souhaite, vous appeler d'une manière plus courte que vous définirez.

4. Levez-vous

Vous êtes présenté à quelqu’un ? Levez-vous. Les circonstances vous empêchent d’être debout ? Faites un geste montrant clairement votre intention de vous lever. Vous honorerez ainsi d’une manière polie et active la personne pour sa présence.

5. Cachez votre téléphone

Pendant une rencontre officielle, il est impoli d’échanger des messages, de téléphoner ou même d’envoyer des e-mails. Cela se produit malheureusement bien trop souvent. Si vous devez consulter vos messages d’urgence ou donner un coup de fil, excusez-vous et rendez-vous aux toilettes pour faire le nécessaire.

6. Soyez raisonnable dans vos commandes

Ne commandez pas le plat le plus cher de la carte, encore moins si vous n’êtes pas l’hôte. Si ce dernier émet un choix plus cher, vous pouvez le suivre. Soyez sur vos gardes pour les suggestions du serveur car il vaut mieux ne pas s’enquérir du prix lorsque vous êtes en rendez-vous professionnel. Tenez-vous en donc au menu et suivez si possible le choix de l’assemblée.

7. Suivez la commande

Celui qui commande en premier prend un apéritif ou un dessert ? N’hésitez pas à faire de même. Ce n’est pas obligatoire, mais vous serez plus à l’aise si vous mangez ensemble. Autrement, l’un devra se tourner les pouces pendant que l’autre sera occupé à manger, ce qui sera quelque peu embarrassant.

8. Rompez votre pain

Pendant un business lunch, la règle est de rompre le pain avec les mains plutôt que de le couper.

9. Sachez tout sur la disposition des couverts

Vos couverts, votre verre et votre pain ont une place bien précise à table. Il y a des règles en la matière. Souvent, cela va de soi, le serveur dispose le tout correctement. Informez-vous néanmoins à l'avance des principes de base.

10. Ne déplacez pas de chaise pour aider une femme à s’asseoir

C’est souvent attendu dans le cadre de l’étiquette sociale mais, dans le domaine des affaires, vous ne devez pas tenir compte de la différence des genres. Vous pouvez inviter la tablée à s’asseoir sans aider vos voisines de table. Si cela doit se faire, c’est souvent le serveur qui s’en charge.

11. Ne montrez personne du doigt

Il est impoli de désigner quelque chose de l’index pendant une discussion : cela sera perçu comme un geste d’agressivité. Si vous voulez indiquer quelque chose ou quelqu’un, utilisez la paume de la main ouverte et maintenez vos doigts joints.

12. Tenez vos jambes jointes

Ne croisez pas les jambes lors d’une discussion d’affaires. Des jambes tremblantes ou croisées peuvent perturber : ce n’est pas très professionnel.

13. Ne remerciez pas de trop

Ne dites pas merci plus d’une ou deux fois lors d’une discussion. Vous vous affaiblirez et vous montrerez peu sûr de vous, ou peut-être serez-vous même perçu comme une personne ayant besoin d’aide. Trop remercier diminue la valeur du sentiment. Soyez valorisant et respectueux mais sans faire la carpette. Vous avez autant de valeur les uns que les autres.

14. Ne débarrassez pas la table

Ne faites pas le travail du serveur. Même si cela part d’une bonne intention, concentrez-vous sur l’entretien de vos relations d’affaires. Empiler les assiettes, ranger les verres ou les couverts risquent de vous distraire de votre tâche et d’irriter votre partenaire.

15. Evitez de demander un doggybag

Emmener les restes de la table au restaurant et d'application dans le domaine privé, mais ce n’est pas du tout professionnel lors de dîners d’affaires. Vous êtes là pour le travail et non pour remplir votre estomac.

16. Remerciez chacun personnellement

Après la réunion, remerciez vos partenaires individuellement en envoyant un message personnel ou un e-mail. Un petit geste qui prouve que la discussion reste ouverte.

17. Utilisez la bonne adresse e-mail

Que ce soit pour votre e-mail d’invitation à un lunch, lors d'une autre occasion ou pour remercier par la suite, vérifiez l’adresse de vos contacts à plusieurs reprises. Inviter la mauvaise personne pourrait être gênant.

18. Sachez comment clôturer la discussion

Ne laissez pas votre hôte dans l’embarras, prenez l’initiative de signifier que l’heure de la fin du dîner a sonné. Préparez votre porte de sortie et tâchez d’avoir une excuse toute prête. La babysitter ne pouvant rester au-delà de 22h00 ou encore une deadline à achever sont d'excellents prétextes.

19. C’est l’hôte qui règle la note

Si vous étiez explicitement invité ou si votre invité vous a fait le plaisir de venir, en toute logique, c‘est l’hôte qui règle l’addition. En tant que femme, c'est moins évident car certains hommes estiment encore de leur devoir de payer et de se tenir à l'étiquette dite des genres. Il ne faut toutefois pas confondre l'étiquette sociale et l'étiquette professionnelle.


Comment éviter de vous retrouver dans une situation embarrassante ? Vous pouvez toujours dire que c’est l’entreprise qui paie. Ou – et c’est une alternative élégante tant pour l’homme que pour la femme – vous pouvez quitter la table afin de régler la note sans que votre invité ne l’aperçoive.


(EH) (SC) Source : Express.be 

Plus d'info Réunions , Réseauter , Equilibre vie privée/professionnelle , Développement personnel

25/06/2015