11 conseils ultimes contre la procrastination

Commencez-vous par effectuer les tâches que vous préférez le plus mais qui ne sont pas du tout une priorité ? Vous connaissez par cœur votre liste de tâches mais n'êtes pas capable d’en venir à bout ? Passez-vous plus de temps que prévu à surfer sur Internet et les réseaux sociaux sans même vous en rendre compte ? Ces signes illustrent parfaitement le phénomène de procrastination.

4 mars 2019

Partager

La liste des éléments poussant une personne à procrastiner est infinie. "La raison pour laquelle nous remettons quelque chose à plus tard est relativement simple : le fait de devoir effectuer une tâche déclenche une certaine 'douleur'. Le report nous permet de rester installé dans notre zone de confort."

Vous avez probablement essayé d'innombrables fois de mettre fin à cette mauvaise habitude. N’ayez pas peur si vous semblez ne pas pouvoir vous en défaire. Voici 11 stratégies qui vous permettront de commencer une tâche et de la terminer comme il se doit.

1. Prenez conscience de votre procrastination

Une première étape pour arrêter de procrastiner est d’en prendre conscience et d’accepter la réalité telle qu'elle est.

2. Evitez toute distraction possible

Désactivez un maximum de notifications (téléphone, e-mails, médias sociaux,…) et évitez de vous asseoir près d'une télévision, une imprimante, une machine à café,… Dans la mesure du possible, fermez la porte de votre bureau et travaillez dos aux mouvements susceptibles de vous déranger.

3. Déterminez chaque jour ce qui n'est 'pas négociable' et doit absolument être terminé

Certains jours, vous n’aurez tout simplement pas envie de vous attaquer à une tâche. Si vous vous engagez tous les jours vis-à-vis de vous-même à terminer une tâche, quelles que soient les circonstances environnantes, vous verrez que vous évoluerez rapidement.

4. Commencez juste 5 minutes

La procrastination est souvent un blocage mental avec lequel vous devez composer. Donnez-vous consciemment 5 minutes pour commencer à travailler. Ecoutez votre musique préférez ou choisissez un lieu de travail qui vous plaît. Vous serez surpris de la facilité avec laquelle vous exécuterez votre tâche.

5. Découpez l'éléphant en morceaux

Certaines tâches semblent insurmontables tellement elles sont colossales. Pour résoudre ce problème, une approche pratique consiste à 'découper l'éléphant en morceaux' ou 'diviser la tâche en sous-tâches' avec un délai raisonnable pour chaque étape de travail. Vous les exécuterez une à une et tracerez ainsi votre bout de chemin.

Olifant in stukjes

6. Fixez des objectifs réalistes

Assurez-vous de pouvoir atteindre les objectifs et la liste des tâches à effectuer dans les délais impartis.

7. Observez les conséquences de la procrastination

Quelles sont les conséquences et les 'coûts' de la procrastinations et du fait que vous restiez dans votre zone de confort ? Si vous vous voilez la face, les problèmes ne feront que s'aggraver. Si vous regardez la réalité en face, ils disparaîtront petit à petit.

8. Supprimer les 'je dois'

Si vous entendez en permanence les mots 'je dois' dans votre tête, vous ne serez jamais heureux. Ces mots ne vous laissent pas le choix, vous tirent vers le bas et peuvent même vous pousser à vous auto-saboter. En remplaçant les 'je dois' par 'je choisis de', vous montrerez que vous prenez les choses en main et que vous maîtrisez parfaitement la situation.

9. Profitez lorsque le travail est terminé

Rappelez-vous qu'un cerveau qui procrastine fait une différence entre votre personne dans le présent et dans le futur. Vous n’êtes pas en état de relier les actions d'aujourd'hui aux résultats de demain. Il y a donc un mur entre le présent et le futur. Ceux-ci sont dissociés l'un de l'autre et cela favorise la procrastination. Il est donc important que vous appreniez à visualiser les avantages que vous réserve l’avenir et à les ressentir. Cela vous encouragera automatiquement à passer à l'action.

10. Demandez à quelqu'un dans votre entourage d’être votre 'ligne d'assistance'

Cette personne a le droit de vous demander où vous en êtes avec telle ou telle tâche. Le contrôle et la pression fonctionnent et constituent également le principe de base des groupes de soutien aux victimes de la procrastination.

11. Récompensez-vous après avoir fait ce que vous deviez faire

Vous ne devez pas non plus être trop strict vis-à-vis de vous-même. Si vous avez fait un pas en avant, n’hésitez-pas à vous faire plaisir !

(eh/ll) Tous nos remerciements à la coach de carrière Annelies Quaegebeur.

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.