10 raisons de ne pas accepter une offre d'emploi

Trouver un job n'est pas toujours évident. Si après une multitude de candidatures, une offre nous est proposée, nous sommes généralement tentés de l'accepter tout de suite. Est-ce une bonne attitude à adopter ?

9 janvier 2018

Partager

Presque tout le monde est content de se voir proposer une offre d'emploi. Cela flatte notre égo et nous avons l'impression d'être sollicité. Si vous n'êtes pas spontanément heureux, une voix intérieur vous dira que vous devez l'être. Dans un cas contraire, le doute vous rongera et vous poserez la question suivante : si je décline cette proposition, trouverais-je une meilleure solution par la suite ?


Il est tout de même important de rester critique par rapport aux offres d'emploi et de vous éloigner de votre euphorie. Si vous dites oui trop vite, vous fermez d'autres portes entrouvertes. Si vous acceptez un job et que vous le quittez après quelques mois, vous n'en serez pas heureux et cela ne vous fera pas une bonne publicité. Si vous ressentez le moindre doute, prenez le temps de bien réfléchir et ne vous voilez pas la face si de tels signaux apparaissent.

1. Votre futur employeur vous met la pression

Les employeurs prennent généralement le temps de choisir un nouvel employé. Une fois qu'ils ont pris leur décision, il veulent avancer rapidement. De manière générale, ce n'est pas bon signe si votre futur patron vous met la pression et vous demande de prendre une décision immédiate. Parfois, il y a de bonnes raisons d'aller vite mais, dans la plupart des cas, considérez cela comme un signal d'alarme. Prenez le temps dont vous avez besoin.

2. L'offre d'emploi a été publiée il y a longtemps

Si vous remarquez que l'offre a été postée depuis plus longtemps que ce que votre futur employeur vous fait croire, ce n'est pas bon signe. Un employeur recherche le candidat parfait et, comme par magie, vous seriez cette personne. Il est plus réaliste de se dire qu'il y a quelque chose qui cloche avec la fonction ou l'entreprise en question.

3. Vous êtes la énième personne à occuper le poste

Essayez de savoir qui étaient vos prédécesseurs et pourquoi ceux-ci ont quitté le navire. S'il apparaît que ce poste vacant a été occupé par plusieurs personnes au cours des années précédentes, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Enfin, si vous conctatez un turn over élevé au niveau du poste qui vous intéresse ou dans l'entreprise dans son ensemble, réfléchissez-y à deux fois.

4. Votre patron se plaint déjà

Les entretiens d'embauche servent à vous tester et à mieux vous connaître. Vous pouvez également apprendre des choses de telles conversations. Si vos futurs collègues ou votre futur patron se plaignent pendant l'entrevue ou lors de la négociation du contrat, tenez-en compte. Comment se comporteront ces personnes lorsqu'elles travaillent au quotidien ? Si tout se passe à merveille pendant le processus de sélection mais que le ton de votre employeur change brusquement lorsque vous devez signer votre contrat, posez-vous des questions.

5. Le contenu du contrat n'est pas clair

Ce que vous convenez oralement pendant vos entretiens n'a aucune valeur. Le nombre de jours de vacances, la date de votre premier jour de travail, votre salaire,… Tout ce que l'on vous promet doit être mentionné sur votre contrat. Si votre futur employeur reste vague concernant votre contrat papier, voyez cela comme une alerte évidente.

6. Personne ne répond à vos questions

Si vous avez des questions, posez-les tout simplement. Votre futur employeur souhaite mieux vous connaître, faites-en de même. Si vous sentez que l'on tente de vous dissimuler certaines choses ou de camoufler des informations importantes, il est préférable de refuser la proposition d'emploi.

7. Vos proches ne sont pas enthousiastes

Si les personnes qui vous entourent ont des doutes au sujet de votre candidature, vous devriez aussi en avoir. Les membres de votre famille ou vos amis savent mieux que quiconque ce qui vous correspond. Ils sentiront directement si vous n'êtes pas convaincu à 100% de votre choix. Si votre conjoint(e), vos parents ou vos meilleurs amis vous disent de bien réfléchir, ne sous-estimez surtout pas leurs conseils.

8. Vos collègues ont l'air malheureux

Quelle est votre première impression lorsque vous arrivez sur votre futur lieu de travail ? Est-ce un sentiment agréable ? Regardez surtout vos futurs collègues. Ont-ils l'air fatigués ? Sont-ils stressés ou trainent-ils les pieds ? Une première impression ne dit pas tout mais est déjà un bon indicateur.

9. Seul le salaire semble intéressant

Nous travaillons pour gagner notre vie. Il est toutefois préférable de retirer du plaisir de votre travail. Si vous êtes juste excité par le montant figurant sur votre fiche de paie, réfléchissez bien avant de vous engager. Qui accepte un travail juste pour l'argent ne tient généralement pas beaucoup de temps.

10. Votre patron a l'air désespéré

Si votre employeur potentiel vous inonde de compliments, méfiez-vous. Vous promet-il monts et merveilles ? Il y a des chances qu'il ne tienne pas ses promesses. Une personne qui exagère a généralement des choses à cacher. Posez-vous des questions.


(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.