1 PME sur 4 engage à court terme

En comparaison avec le début de l’année, l’industrie nourrit des perspectives plus positives pour les mois à venir. En effet, 29% des PME s’attendent à un volume de travail accru et un quart déclarent engager de nouveaux collaborateurs à court terme. Mais il n’est en revanche toujours pas question d’une véritable rupture de tendance.

22 avril 2015

Partager

29% des PME s’attendent à une augmentation du volume de travail dans les prochains mois.

Tous les trois mois, SD Worx questionne des PME belges au sujet de leurs intentions de recrutement. 896 entreprises et quelque 100 travailleurs ont pris part à la 19ème édition de l’enquête sur l’engagement. Pour répondre à la question de savoir si les PME s’attendent à plus de travail dans les prochains mois, la réponse est positive pour 29% d’entre elles, ce qui est une évolution favorable par rapport au trimestre précédent (25,5%). En outre, nous observons moins de pessimisme ambiant : 17,5% craignaient d’avoir moins de travail au premier trimestre 2015, ce chiffre descend à présent à 14,2%.


Une analyse plus approfondie des réponses indique que nous pouvons établir avec prudence qu'il s'agit surtout du secteur secondaire qui nourrit les perspectives d’avenir les plus positives. En effet, 21,8% des PME du secteur secondaire s’attendaient à une diminution du volume de travail il y a trois mois. Cette perception négative est à présent descendue à 9,1%. Cet optimisme ne conduit pas encore réellement à une augmentation des intentions de recrutement pour la fin de l'année 2015. Certes, le secteur secondaire s’attend à un volume accru de travail, mais cela ne se traduit pas tout de suite par une hausse du nombre d’emplois.

Pas de véritable rupture

Selon Johan Van Duyse, conseiller stratégique auprès des PME chez SD Worx, "Il n’y a pas encore de grande rupture de tendance. Les PME montrent peu de changements dans leur attitude lorsqu’on les interroge sur leurs intentions d’engagement. L’optimisme de septembre 2014 n’est pas confirmé, mais les perspectives les plus sombres d’il y a bientôt deux ans sont très loin."


A la question des prévisions pour la fin de l'année 2015, il y aura effectivement plus de travailleurs. Par rapport à aujourd'hui, 22,2% s’attendent à une hausse générale des engagements, 64,4% à un statu-quo et 13,4% à une diminution.


L’évolution nette pour la Belgique (à savoir la différence entre le pourcentage de répondants s’attendant à une augmentation et la part de ceux prévoyant une diminution) atteint 8,8%, ce qui représente un solde positif. En comparant les résultats à ceux d'il y a un ou deux ans, SD Worx note une tendance positive. L’année passée, l’évolution nette s’élevait à 6% tandis qu'elle n'était seulement de 0,9% il y a deux ans.

4 tendances positives

  1. Près de 30% de PME s’attendent à un volume accru de travail.
  2. 25% des PME pensent engager.
  3. 22,2% des PME s’attendent à une hausse générale des engagements d'ici fin 2015.
  4. La Flandre est plus optimiste que les autres régions.

(EH) (SC) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.