1 personne sur 2 envisage une relation avec un collègue de travail

De plus en plus de Belges ne voient aucun problème à flirter ou entretenir une relation avec un collègue de travail. Ce n'est guère surprenant dans notre société actuelle, où la carrière prend souvent le dessus sur la vie privée.

6 novembre 2014

Partager

"les relations entre collègues au travail sont beaucoup moins taboues qu'auparavant." (lien louwagie, community director chez twoo)

Les relations au bureau n'ont rien de nouveau. Les séries télévisées telles "Mad Men" nous le prouvent : la plupart de l'intrigue est basée sur des romances de bureau.

Cependant, les résultats de l'enquête menée par Twoo à propos des flirts et autres relations sur le lieu de travail sont sans équivoque. Il en ressort que plus de la moitié (55%) des travailleurs belges ne refuseraient pas d'entretenir une relation avec un(e) collègue de bureau. Une proportion élevée, située juste derrière nos compatriotes hollandais.

Cela concerne surtout les hommes (58.9% admettent y songer), alors que 19.9% reconnaissent avoir déjà eu une relation au bureau.

Les Belges sont ouverts d'esprit

4 répondants sur 10 ont déclaré que les relations entre collègues au travail n'étaient pas interdites, pour autant qu'elles restent relativement discrètes.

1 employé belge sur 5 ne voit pas de problème à ce qu'une romance de bureau soit rendue publique. Il s'avère que les Belges font partie des Européens les plus ouverts en matière de relations entre collègues.

Moins de tabous

"Les relations entre collègues au travail sont beaucoup moins taboues qu'auparavant. Nous constatons une nette évolution en Belgique, et ce même si les femmes sont généralement moins disposées à partager leurs expériences. Le nombre de relations serait pour ainsi dire encore plus élevé. Un autre fait marquant est que les opinions varient fortement en fonction de la culture du pays", déclare Lien Louwagie, Community Director chez Twoo.

Culturellement sensible

Des pays comme la France ou l'Allemagne sont déjà beaucoup plus sensibles lorsque l'on évoque les relations au bureau. Leur taux est donc nettement plus faible : 19% en France, 16% en Allemagne.

Et pour tous ceux qui pensaient que la Grande-Bretagne était considérée comme un pays "réservé", sachez qu'elle se situe à la troisième place du classement, juste après les Pays-Bas et la Belgique, avec un pourcentage de 32% des employés affirmant avoir déjà eu une relation sur leur lieu de travail.

(EH) – Source : Lewis PR 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.