1 employé sur 4 flirte au travail. Est-ce votre cas ?

Un travailleur belge que quatre ne semble pas insensible aux clins d'œil ni aux sourires adressés par ses collègues. Etes-vous confrontés à ces romances de bureau ?

8 janvier 2018

Partager

Les entreprises mettent souvent des règles en place pour éviter les relations sur le lieu de travail et se prémunir d'éventuelles plaintes de harcèlement sexuel ou de violation de l'intimité.

Romances de bureau en chiffres

Tempo-Team à tout de même décidé d'aller tâter le terrain auprès des employés pour savoir s'ils avaient déjà vécu une romance de bureau. Les résultats se sont avérés surprenants :

  • 25% admettent avoir déjà eu envie flirter avec un(e) collègue;
  • 20% ont embrassé un(e) collègue;
  • 14% ont déjà été plus loin qu'un simple baiser;
  • 37% disent que ces histoires ne durent jamais très longtemps;
  • 10% ont opté pour une relation à plus long terme et ont finalement épousé leur collègue.

Problèmes ?

Parmi les personnes interrogées, une sur trois a confirmé que son employeur avait établi des règles précises au sujet des fréquentations et histoires d'amour entre collègues. La plupart optent généralement pour la sécurité, même s'il n'y a pas de règlementation spécifique, par peur d'avoir des ennuis par la suite.


54% craignent qu'une romance de bureau les mène à des problèmes, 78% n'ont pas envie d'être l'objet de blagues ou de ragots et 16% ont peur d'être licencié.

Qu'en pensent les patrons ?

Ce n'est pas parce qu'une entreprise n'a pas établi de règlementation au sujet des flirts au bureau que tout est permis. Environ la moitié des répondants ont déclaré que leur patron ne remarquerait pas une relation entre collègues et que cela pourrait aussi avoir des conséquences néfastes pour l'organisation.


Ce sentiment n'est pas infondé, car un patron interrogé sur trois ne voudrait pas que des couples travaillent ensemble au sein d'un même département. La préoccupation principale est qu'une relation entre deux collègues pourrait avoir un effet négatif sur la dynamique de groupe. Cela déteindrait sur l'environnement de travail et les interactions avec le reste de l'équipe ne seraient pas spontanées.


(eh/jy) – Source : Express Business 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.