Précédent

1 de 293

Suivant
Article suivant:

Rester motivé en tant que demandeur d'emploi : 10 conseils

Voici les professions pour lesquelles la demande a le plus baissé

8 octobre 2020
La crise du coronavirus impacte également le marché de l’emploi. De nombreuses entreprises sont en mauvaise posture et se voient contraintes de licencier des employés. En analysant les statistiques, vous remarquerez que certains secteurs sont plus durement touchés que d'autres.

Des hauts et des bas

Les rapports mensuels de postes vacants du VDAB donnent un aperçu précis des secteurs où le nombre de postes vacants augmente ou diminue. Lors de la mise en place de mesures à la date du 13 mars 2020, le VDAB a dans l’ensemble reçu beaucoup moins d’offres d’emploi. Ce n'est qu'à partir du mois de mai qu’il y a eu une légère augmentation du nombre de postes vacants. Les chiffres du mois de juin 2020 étaient quant à eux identiques à ceux du mois de juin 2019.

Si vous regardez les mois de juillet et août 2020, vous remarquerez que, par rapport à la même période en 2019, il y avait environ 20 à 30% de postes vacants en moins. Attention : les rapports de postes vacants se basent sur le nombre de postes directement signalés au VDAB. Ils ne tiennent pas compte du travail temporaire/intérimaire.

Augmentation

Comme dans n’importe quelle crise, certains secteurs sont beaucoup plus touchés que d'autres. Il existe toutefois des exceptions qui se portent très bien et connaissent même une période de croissance.

Joke Van Bommel, porte-parole du VDAB, s’exprime à ce sujet : "Vous pouvez voir que le secteur primaire, en particulier l’agriculture, se porte bien. La demande continue également d'augmenter dans les soins de santé. Il y a aussi une légère augmentation de la fabrication de matériaux de construction mais il s’agit d'un très petit secteur. La profession la plus demandée est celle d’ouvrier en pierre naturelle avec 93 postes vacants. Une diminution est observée dans tous les autres secteurs. La baisse la plus frappante concerne bien évidemment la restauration et le tourisme."

Diminution

Les mesures covid n'ont pas vraiment facilité la tâche de certains secteurs. La distanciation sociale n'est pas possible partout et cela se reflète dans le nombre de faillites, de licenciements et de pertes d'emplois. L’Horeca, le tourisme et le secteur de l'événementiel et de la culture sont les victimes les plus durement touchées. Ensuite, la liste comporte également quelques surprises. Nous constatons par exemple que les secteurs de services aux entreprises (administration, techniciens, commerciaux...), de l' informatique, des médias et des télécommunications comptent jusqu'à 1/3 de postes vacants en moins.

Vacatures VDAB 2020

Prévisions futures

Il ne reste plus qu’à savoir ce que l'avenir nous réserve. La Banque nationale de Belgique (BNB) se veut toutefois rassurante : celle-ci prévoit que l’emploi reprenne le dessus à partir du printemps 2021.

Encore un peu de patience… et nous espèrons ne pas devoir faire face à une seconde vague de Covid-19.

À la recherche d’un nouvel emploi ? Go for happy ! Commencez votre recherche d’emploi ici...

(mr/eh) - Source: VDAB


Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 17567 autres jobs